Sciences - Astronomie
Simples images du Ciel - Mercure
Intro
Mises à jour
Conjonctions et occultations
Satellites artificiels
Vénus
Lune
Soleil
Mercure
Mars
Jupiter
Saturne
Comètes
Astéroïdes et étoiles filantes
Occultations stellaires
Etoiles doubles
Divers
Liens





Mercure

Vendredi 9 juin 2006 - Mercure se couche sur l'horizon Nord-Ouest.

Cette image est l'addition de plusieurs poses individuelles faites avec un Appareil Photo Numérique Canon EOS 350D au foyer d'une lunette achromatique 150/750. La lunette était diaphragmée à 110 mm. Les manques dans la trace correspondent aux intervalles entre les poses.


8 mars 2011 - Une image de Mercure basse sur l'horizon,
totalement décomposée par la réfraction atmosphérique:

L150/1200 - 200%



Transit de Mercure

Le mercredi 7 mai 2003 Mercure passait devant le disque du Soleil.

L'agglomération lyonnaise était sous la couverture nuageuse malgré une météo annoncée plutôt favorable. Je décide de tenter ma chance en montant en altitude et me dirige vers les Monts du Lyonnais.

Après avoir erré dans le brouillard le long de la route des crêtes, du col de Malval au col des Brosses, je décidais enfin de m'installer non loin du col de Malval. A ce moment je ne perçois encore le Soleil que faiblement dans quelques trouées, c'est inobservable.

Enfin à 7h56 (temps civil) Mercure est visible devant le Soleil. Le phénomène commençait vers 7h11.
J'avais installé la lunette 150/1200 sur monture équatoriale, équipée du filtre Astrosolar et d'un oculaire avec filtre jaune. L'image était très turbulente, sans doute à cause du vent fort sur les reliefs. Compte tenu de l'absorption du ciel voilé elle n'est pas du tout éblouissante et même plutôt faible.
Mercure se trouve à 1/10 ou 1/15 du diamètre solaire à partir du limbe. Il y a une grosse tache vers le centre du disque. L'image est trop sombre pour la photo.

8h15 - j'ai quand même monté le boitier photo Nikon FG au foyer mais le Soleil s'assombrit.

8h20 - première photo sur Kodak TP 2415.

A partir de là les conditions vont s'améliorer progressivement et je vais alterner l'observation visuelle et la photo avec différentes combinaisons optiques (barlow, doubleur,...) pour augmenter la taille de l'image. Je fais des images sur TP 2415 et Centuria 400 en échangeant les boitiers FG et FM.

Vers 12h31 une échancrure au bord du Soleil est encore visible dans le viseur de l'appareil photo. Fin du phénomène.




Mercredi 7 mai 2003 - La lunette de 150 sur site
Mercredi 7 mai 2003 - Mercure et tache solaire

Mercure est la petite tache ronde à droite, s'approchant du limbe solaire


L150/1200, Filtre Astrosolar, barlow Kepler,
boitier Nikon FM, Film Centuria 400





Lundi 9 mai 2016 - Transit de Mercure

L120/1000 avec EOS 350D au foyer

15 images additionnées, canal vert uniquement, et recolorisé.





Lundi 11 novembre 2019 - Transit de Mercure

Nouveau passage de Mercure devant le Soleil, que je désire absolument voir, le prochain étant annoncé pour 2032.

Comme toujours en cas de phénomène exceptionnel, durant les jours précédents, je surveille différents sites météo sur internet. Et ce n'est pas fameux. En particulier, le matin même du 11 novembre, MétéoFrance et Météoblue ne me laissent pratiquement aucun espoir de voir correctement le transit de Mercure depuis chez moi.

Après comparaison des prévisions de différents sites je décide de partir vers le sud, comme souvent, sans envisager le grand beau temps,mais pour maximiser des chances assez minces. Il semble qu'un étroit couloir avec un ciel voilé ou partiellement nuageux balaye la région d'Ouest en Est, ne laissant qu'un court créneau observable.

Donc départ vers le Sud, autoroute A7, sans trop savoir où je m'arrêterai. Ciel nuageux à Vienne, Valence, je continue. Sortie à Valence sud sous un ciel nuageux laissant filtrer parfois des rayons de soleil. Je tourne, hésite. J'avais dans l'idée de monter sur un plateau où il y a des éoliennes, au-dessus d'Espéluche Mont Lucé, VireVieille, sur la carte IGN). Mais dans cette direction c'est encore plus gris.

Finalement je passe devant une route avec le panneau « sans issue », large et enrobée. Je m'y engage. Ce doit être une voie de service de la SNCF s'arrêtant devant un grand portail au bout de plusieurs centaines de mètres. Pas très champêtre, coincé entre l'autoroute et la voie ferrée, mais tranquille.

J'installe calmement le matériel, L150/1200 achro sur monture azimutale. Je suis en avance.



Le disque solaire est parfois visible à travers les nuages. Normalement ça devrait s'améliorer.



Je fais quelques essais.




Le temps passe et ça se dégrade. Ça fait un moment que je n'ai plus vu le soleil et l'instant du premier contact se rapproche, puis arrive. Le ciel reste opaque en direction du Soleil. A l'ouest, au-dessus des montagnes d'Ardèche, ciel bleu mais lointain, qui ne semble pas vouloir se rapprocher.

Quelques gouttes de pluie pour faire bonne mesure. En désespoir de cause, ce ciel bleu qui ne veut pas venir à moi, je décide d'aller le chercher.

Je charge délicatement et arrime sur le siège arrière le tube de la lunette tout équipé, filtre, flip mirror et APN, viseur solaire. Démontage de la monture et je pars, sous la pluie. Direction Viviers. Puis vers l'Ouest et vers le bleu, sur la nationale 102, direction Aubenas. Le Soleil est souvent visible mais j'ai l'impression que les nuages me suivent, l'éclaircie ne se rapproche que lentement.

Avant Aubenas je prend la direction de Privas. C'est un peu au pif, je ne peux pas consulter une carte en conduisant. Finalement je me rend compte que j'arrive à un endroit que je connais, le col d'Auriolles, sur la D104, en direction du col de l'Escrinet. Le Soleil est maintenant totalement dégagé des nuages, c'est le grand bleu, et un parking en bordure de route me paraît parfaitement situé.

Arrêt, remontage de tout le matériel et pointage: Mercure est bien là, visible dans le viseur de l'appareil photo et dans l'oculaire du flip mirror. L'image semble pas mal turbulente mais on fera avec.



Je fais des séries successives de dix images en variant la mise au point. Il n'y a pas une tache sur le disque solaire pour agrémenter le spectacle, quelques nuages légers auraient pu faire l'affaire, tant pis...





Je n'attends pas la centralité qui ne représente pas grand chose pour ce phénomène, car je redoute un peu la rentrée sur Lyon de cette fin de WE. Je décroche donc avant 16h00 pour rejoindre Privas et la vallée du Rhône. Plus de 400 kms au total...

Et au final il semble que de chez moi j'aurais pu avoir les 1er et 2ème contacts... la météo n'est pas une science exacte.





| Intro | Mises à jour | Conjonctions et occultations | Satellites artificiels | Vénus | Lune | Soleil | Mercure | Mars | Jupiter | Saturne | Comètes | Astéroïdes et étoiles filantes | Occultations stellaires | Etoiles doubles | Divers | Liens |
créez vous aussi votre propre site !
Simples images du Ciel - Mercure (Sciences - Astronomie)    -    Auteur : Claude - France


26514 visiteurs depuis 2012-02-05
dernière mise à jour : 2022-12-08

Blog-City >> Sciences >> Blog #14758

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish