Loisirs - Autres
Mes Livres - Mon livre 'Les loups'
Accueil
La Guerre des Clans
Mon livre 'Le vol des poules'
Mon livre 'La Cité des Océans'
Mon livre 'Poema'
Mon livre 'Les loups'
Mes essais
Mon livre 'Histoires d'Auvergne'
Mon livre 'Cheese'
Mon livre 'Mes petits contes'
Poemes de mon amie
Concours De poèmes
Petites Devinettes
Mon livre documentaire sur 'Les Poules'
Mes blogs
Gagnantes de Concours !!!
Mes livres préférés




Les Loups

Je suis en train d'écrire un nouveau livre: Spirit Wolf !!!!

Pour le moment il fait 30 pages et il y a 6 chapitres. Le premier chapitre est le plus petit, les autres font en moyenne 6 à 7 pages et celui-ci fait 3 pages.

Voici le premier chapitre (droit d'auteur):


Chapitre 1 (DROIT D AUTEUR)

« Douceur de forêt »




Blottie contre le pelage de sa mère, Louva sentit la chaleur contre sa poitrine. Les poils de sa mère caressaient sa minuscule truffe.

Une grande queue lui brossait le dos. C’était reposant car son plus grand frère dormait. Et la nuit noire laissait passer la pleine lune qui brillait de mille feux.

Au loin, on entendait les autres loups qui hurlaient à la lune. C’était la loi des loups. Chaque pleine lune on criait à la lune pour fêter la force des loups…

Une légende raconte qu’il y a bien longtemps de cela, il y eu une guerre entre les loups. Le roi des vainqueurs cria à la lune pour montrer sa victoire aux esprits.

Louva était née il y avait tout juste 3 mois et demi. Elle était trop jeune pour crier à la lune mais quand elle le pouvait, elle sortait et regardait la lune tandis que sa mère lui racontait l’histoire de la loi des loups.

Louva voulait devenir une guerrière puissante comme son frère Shadow qui lui voulait devenir un jour le roi des loups.

Mais la loi des loups interdisait que les louves deviennent des guerrières.

Louva avait supplié mainte fois son père de devenir une grande guerrière mais celui-ci lui interdisait toujours sans lui donner d’explications.

***

Soudain, un bruit se fit entendre. C’était son frère qui se réveillait tout excité.

Il vint vers sa petite sœur et lui dit :

« - J’ai rêvé que j’étais le roi des loups. Je criais à la lune et des esprits me couronnaient roi des loups… C’est bien, non ? »

Louva se sentait démoralisée. Pourquoi ne serait-ce pas elle la reine du clan ? Pourquoi toujours ces mâles et pourquoi pas une femelle !

Son frère s’approcha d’elle en enfouissant sa truffe dans sa nuque :

« - Je te comprends. Mais tu sais si je devenais roi je ferai en sorte que tu aies une place de guerrière. »

Les yeux bleus de son frère contemplaient les yeux verts de Louva qui s’illuminèrent de joie.

Celle-ci lui répondit :

« - Merci, tu es le meilleur des grands frères ! »

Il lui proposa de l’emmener dès le lendemain matin en forêt pour lui apprendre des choses sur les oiseaux et son environnement.

Leur mère quant à elle dormait profondément.

Il était maintenant temps qu’ils se rendorment à leur tour.

Louva posa sa petite queue sous sa truffe et s’endormit. Elle rêva qu’elle devenait la louve la plus connue de la forêt.

****

Le lendemain matin Luva se leva en trépignant.

Elle réveilla son frère à moitié endormi.

Ensuite ils se dirigèrent devant l’entrée du camp où se trouvait la nourriture.

Les deux louveteaux prirent un morceau de viande, mangèrent et partirent ensuite dans la forêt en courant.

Il y avait un grand soleil et le printemps qui arrivait peu à peu faisait éclore des milliers de petites fleurs multicolores.

Les oiseaux chantaient, l’herbe verte était remplie de rosée. Luva prit même plaisir à en boire.

Bientôt ils arrivèrent devant une rivière où coulait une eau vive.

Louva qui n’était jamais allée jusque-là, regardait avec beaucoup d’intérêt l’eau qui faisait de gros remous contre les rochers.

Quand soudain un poisson frétillant passa devant elle.

Elle sauta dans l’eau peu profonde pour attraper le poisson en faisant gicler de l’eau un peu partout. Mais elle ne réussit pas à l’attraper.

Shadow rigola.

Plus tard un poisson passa à son tour devant lui.

Il l’attrapa d’un vif coup de patte, cria le bruit des loups tant il était content et le mangea tout en laissant une part à sa sœur.

Louva le complimenta de son talent.

Ensuite ils s’amusèrent à attraper des papillons mais aucun des deux n’y arrivèrent. Le soir ils rentrèrent au camp où les autres loups étaient occupés à leurs tâches quotidiennes.

Leur mère, Lune des Neige, parlait de la pouponnière avec une autre mère au pelage blanc tacheté de gris.

A la lisière de la forêt, un énorme loup noir nommé Eclair de Lune essayait d’attraper une grosse souris. Il avait l’air très occupé. Sa patte gesticulait dans les taillis et il n’avait pas l’air de parvenir à l’attraper. Il émit un grognement sourd de mécontentement.

Et quand Eclair de Lune est mal luné, il ne vaut mieux pas l’énerver car il est très grognon.

Mais c’est aussi un des meilleurs chasseurs du camp : il est agile, robuste, beau, gracieux.

La plupart des louves le trouvent très beau.

Eclair de Lune est noir et sa femme Flamme de Lune et toute blanche crème. Elle a un très beau pelage soyeux qui fait sa fierté. Ils forment un couple très bien assorti.

****

Le soir, Shadow et Louva contemplèrent un magnifique couché de soleil rouge grenat.

Le frère et la sœur furent si émerveillés qu’ils ne purent aller se coucher.

Finalement, ils s’endormirent devant le couché de soleil. Lune des Neiges dut les ramener dans la pouponnière tant bien que mal. Même qu’elle s’exclama :

« - Ils deviennent lourds ! »

Elle les mit contre elle.

Ensuite Lune des Neiges se lécha la patte puis émit un ronronnement de joie.

Bien plus tard, elle s’endormit contre ses petits roulés en boule.

C’était bien d’être mère de deux adorables petits !


Chapitre 2 DROIT D AUTEUR
« Le lendemain matin »


Le lendemain matin, le chef des loups partit chercher avec la guérisseuse du clan de la consoude pour soigner la patte de Lune Rouge, un des guerriers du camp. Ce dernier devait son nom à son épaisse fourrure rousse.
Il s’était coupé en allant chasser. Il s’était pris la patte dans un bosquet de ronces épaisses.
Louva partit en promenade tôt le matin avec son frère Shadow. Il y avait du brouillard avec un tout petit peu de soleil.
Les proies se cachaient.
Au-dessus de leur tête se dressait un magnifique aigle.
Il criait des bruits étranges comme pour prévenir d’un danger.
Si bien que Louva prit peur :
« -Shadow ! Je crois que quelque chose va se passer ! »
« -Louva l’animal symbole qui prévient des dangers, c’est le corbeau pas l’aigle. C’est bien connu dans la loi des loups. »
Louva ne répondit pas, pour elle il y avait un danger.
Plus elle s’enfonçait dans la forêt plus tout devenait sombre. Le brouillard s’épaissit et bientôt une pluie fine se mit à tomber.
Un peu plus tard Shadow et Louva virent au-dessus de leur tête des corbeaux qui avait l’air de leur parler.
Shadow dit à Louva :
« - ça c’est un signe ! Il faut rentrer au camp vite ! Cours ! Et surtout ne t’arrête pas ! »
Louva couru sans s’arrêter. Shadow couru lui aussi.
La pluie faisait bouffer leur pelage. Les gouttes d’eaux ruisselaient sur leurs poils gris clair.
Leurs regards de détermination étaient plus forts que tout.
Les pattes agiles, ils sautaient les troncs d’arbres et retombaient sur la terre mouillée faisant gicler de la terre humide autour d’eux.
De leur côté les corbeaux les suivaient dans les airs et s’égosillaient de leur voix stridente.
Ils étaient à bout de souffle.
Quand ils arrivèrent enfin au camp, Shadow et Louva se réfugièrent dans la pouponnière.
Leur mère y était :
« -Louva, Shadow !!! Pourquoi allez-vous vous cacher dans la pouponnière ? Il y a un danger ? »
« - Lune des Neiges, expliqua Shadow, on était allé se promener en forêt. Les proies se cachaient, un aigle immense au-dessus de nous faisait des bruits étranges. Et enfin des corbeaux sont arrivés, ils nous ont suivis jusqu’à la lisière de la forêt. »
Sans même que leur mère répondent Louva ajouta :
« - Il y avait de la brume et du brouillard et plus on s’enfonçait dans la forêt plus tout devenait sombre ! »
Lune des Neiges répondit d’une voie un peu tremblante :
« - Mes petits vous avez bien fait de rentrer. Si les corbeaux vous ont suivis jusqu’à l’entrée du camp, c’est bien clair qu’il y a un danger dans la forêt. Bon vous allez être sages mes petits, pendant quelques temps vous n’irez plus dans la forêt. C’est pour votre bien. Le chef est rentré tout à l’heure et lui aussi a vu un aigle immense qui criait des bruits étranges. J’irais le voir tout à l’heure pour lui expliquer ce que vous avez vu. »
Elle continua :
« -Je pense que vous devez avoir faim. Allez manger un morceau de viande dans la réserve. »
Shadow préféra que Louva reste dans la pouponnière, se fut donc lui qui alla lui chercher un morceau de viande.
Louva n’en fit qu’une bouchée, elle avait très faim.
Après avoir bien mangé, Lune des Neiges partit voir le chef dans sa tanière. Elle se trouvait au centre du camp sur un grand rocher.
Pour y monter il fallait être adulte car le rocher était très haut.
Enfin haut pour les petits et bas pour les grands…
Ses deux petits l’attendaient dans la pouponnière mais Lune des Neiges ne sortait pas de la tanière du chef : elle était longue, très longue…

****
Deux heures plus tard elle sortit enfin.
Elle dit à Louva et à Shadow :
« - Votre père le chef vous croit. Il souhaite que les louves restent dans le camp pour protéger leurs enfants. Sinon il est très fier de vous, il a dit que avez très bien réagi. Vous avez bien fait de m’en avoir parlé. Il y a bien un danger dans la forêt. »
Après, sans même que ses petits lui répondent, elle partit dire la nouvelle à sa bonne amie Clair de Lune.
Ensuite l’après-midi Louva et Shadow restèrent dans la pouponnière.
C’était très ennuyeux.
Pour les occuper leur mère leur raconta pour la millième fois la loi des loups.
Plus tard, dans l’après-midi, une patrouille de loups revint au camp.
Ils avaient les pattes pleines de boue, les oreilles basses, mais leurs regards étaient graves.
Le loup Eclair de Lune qui menait la patrouille vint dans la tanière du chef. Bientôt il en ressortit avec le chef qui essayait de cacher derrière sa truffe un danger certain.
Il cria un « ha hou » roque.
Alors tous les loups se pressèrent et se mirent autour du grand rocher central.
Shadow et Louva eurent le droit d’écouter la nouvelle de leur père le chef des loups.
Le chef regarda et raconta :
« -Eclair de Lune était en patrouille. Il est allé jusqu’au nid abandonné. Des humains bizarres y habitent depuis peu. »
Une voix dans les guerriers le coupa et dit :
« -Et alors, c’est bien connu que les humains vivent dans des nids ! »
Le chef l’ignora et continua son discours :
« -Ce qui est bizarre c’est qu’ils parlent notre langue à la perfection. Les humains normalement ne connaissent pas notre langage ! »
Eclair de Lune continua :
« - Je ne sais pas vraiment qui ils sont mais je les ai bien regardés : ils ont des yeux orangés. Qui a déjà vu des yeux orange chez les humains ? Qui ? C’est bien simple personne ! Ils ne sont pas humains ! »
Louva chuchota à l’oreille pointue de son frère :
« - Les yeux oranges, une race qui ressemble aux humains et qui parle notre langue et enfin des corbeaux messagers. Tu ne vas quand-même pas me dire que c’est une coïncidence ! »
Shadow répondit à voix basse :
« - C’est bien clair ce n’en est pas une ! »
Louva continua d’écouter son père qui avait repris la parole :
« - Cependant, pour l’instant aucun petit ne sortira du camp ni de la pouponnière. Les louves resteront au camp elles aussi sauf si elles vont dans la forêt accompagnée d’au moins deux guerriers. Sinon si vous voyez d’autres choses anormales dans la forêt, dites le moi. »
Sur ce, il retourna dans sa tanière si rapidement qu’aucun des loups n’eut le temps de lui poser une question.
****

Louva et Shadow retournèrent dans la pouponnière bien sagement pour discuter. La pouponnière était vide, leur mère était allée chercher de la nourriture.
Louva fut la première à parler :
« - Shadow tu te rends compte qu’il y a un danger ! Tu sais quoi on devrait faire une enquête. »
Son frère lui répondit :
« - On ne peut pas faire d’enquête. On n’a pas le droit d’aller dans la forêt. »
Louva eut une lueur d’amusement dans les yeux :
« - Sauf si on y va en cachette. »
L’idée de Louva n’eut pas eu l’air de plaire à son frère :
« - Tu es folle ! répondit Shadow. Imagine que ces personnes bizarres veuillent nous manger ! Ou que notre camp découvre qu’on a désobéi à notre père, le chef. »
Louva répondit visiblement vexée :
« - De toute façon tu n’es qu’un trouillard. Si tu ne veux pas venir, je m’en fiche car MOI j’irai. Sinon juste pour dire si tu veux devenir chef tu ne dois pas être aussi trouillard. »
Son frère pensait déjà que sa sœur allait se faire enlever par deux horribles monstres et qu’après tout le camp lui reprocherait de ne pas l’avoir protégée…
Les yeux tenaces de sa sœur ne voulaient pas renoncer.
Shadow savait que quand sa sœur avec une idée derrière la tête, elle n’hésitait pas à la réaliser.
Il dut s’efforcer à grommeler :
« -Bon bon, tu as gagné. Je t’accompagnerai. Mais par contre on ira demain, pas ce soir. »
« -Super !, s’exclama Louva toute contente et rayonnante. »
Quelques minutes plus tard, Lune des Neiges entra dans la pouponnière. Elle avait deux énormes souris dans sa gueule. Elle les posa et les tendit à Shadow et à Louva qui les mangèrent en une bouchée.
Ensuite leur mère dit avec entrain :
« - Mon amie Lune des Cascades va bientôt avoir un louveteau. Pleine Lune dit qu’elle va accoucher dans quelques jours. Bientôt vous ne serez plus seuls dans la pouponnière. Pour se préparer à sa mise bas, elle va venir habiter dans la pouponnière dès ce soir. »
Lune des Neiges se tourna vers ses enfants.
« - Hé bien Louva tu en fais une de ses têtes ! Tu verras se sera bien ma petite louloute. »
Sur ces mots elle partit.
Louva dit :
« - Zut on ne va pas pouvoir aller dans la forêt ! »

*****

Le soir même, Lune des Cascades arriva dans la pouponnière. Elle avait l’air fatigué :
« - Bonjour la meute » dit Lune des Cascades en rigolant.
« Bonjour » dirent deux petites voix. C’était Shadow et Louva.
Ensuite Lune des Neiges discuta avec son amie :
« - Comment l’appelleras-tu si c’est une fille ? »
« - Ho je pense que Nectarine serait joli. J’adore le Nectar…»
Elles continuèrent de parler jusqu’à ce que la nuit arrive.

Voici un quiz que j'ai fait sur mon livre "Spirit Wolf":

https://studentsoftheworld.info/games/quiz_f.php?REF=1667




| Accueil | La Guerre des Clans | Mon livre 'Le vol des poules' | Mon livre 'La Cité des Océans' | Mon livre 'Poema' | Mon livre 'Les loups' | Mes essais | Mon livre 'Histoires d'Auvergne' | Mon livre 'Cheese' | Mon livre 'Mes petits contes' | Poemes de mon amie | Concours De poèmes | Petites Devinettes | Mon livre documentaire sur 'Les Poules' | Mes blogs | Gagnantes de Concours !!! | Mes livres préférés |
créez vous aussi votre propre site !
Mes Livres - Mon livre 'Les loups' (Loisirs - Autres)    -    Auteur : Rosie - France


6056 visiteurs depuis 2017-05-09
dernière mise à jour : 2021-11-04

Blog-City >> Loisirs >> Blog #20485

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish