Loisirs - Autres
D'un corps à l'autre. Mon (autre) livre. - Mon autre livre
Accueil
Mon autre livre
Prologue


J'écrit une autre série, voici le lien, n'hésitez pas à aller voir!
Mon autre livre
Je suis sympa, je vous met le premier chapitre.

Mais sinon c'est ici
Chapitre 1
En Italie, vivait une jeune fille du doux nom de Rosèlda Motrihoto. Elle avait 11 ans. Elle vivait avec 2 sœurs et 1 jeune frère, Mario. Ce dernier était gravement malade, et aucun remède ne pouvait le guérir. Les parents de Rosèlda avaient décidé de déménager en France, pour faciliter les trajets de M. Motrihoto, qui travaillait là-bas. Le trajet fut difficile car les routes étaient encore bloquées à cause d'un accident. La famille était plutôt aisée ce qui leur permit d'acheter une belle maison.
- Sono io che prendo la stanza più grande!
- No sono io !
-Les enfants, il va falloir apprendre à parler français !

Rosèlda commença à s'installer dans sa nouvelle chambre. Elle était petite mais ça lui suffisait. Leur maison avait quatre étages et la sienne était au dernier.Dans un des coins de la pièce, se trouve la trape qui mène au grenier. Rosèlda eu tout-à-coup une idée ! Elle fila voir son père et lui demanda :
-Papà, potremmo mettere il mio letto in soffitta, c'è una trappola nella mia stanza che conduce ?
-Rosèlda, en français 
-Abbiamo bisogno della stanza del terzo piano!Lei è superba! È abbastanza grande per essere in due con un pianoforte!
-Les filles, chut !
Donc, tu me disais ?
- Jeu teu demindais sssi tou pouvais metrrrrre mon lit din le grennnnier ?
- Bien sûr ma chérie, mais montre-moi ça avant.
- Grazie!
- Ma...
- Angela!
Quelques instants plus tard, M. Motrihoto et Rosèlda montent dans la chambre de cette dernière. Rosèlda indiqua la trape à son père. Il s'approcha et l'ouvrit. Dedans, il faisait noir...

- Angelina ! Puoi andare a prendere una torcia e portalo nella stanza di tua sorella ?
- Sì ! Proprio ora!
Angelina l'apporta très vite et ils purent rapidement inspecter le grenier. En effet, on avait juste la place de mettre un lit. Tout semblait parfait, mais il y avait seulement un peu, beaucoup, de poussière !
Rosèlda décida de descendre dans le jardin. Il faisait frais et c'était très calme. Elle décida de s'asseoir sous un arbre.
Patatras ! Le sol se déroba sous elle, et elle glissa dans un interminable tunnel. Ça va vite, très vite ! Elle commence a avoir le tournis, quand, tout-à-coup, elle ressent une immense chaleur sur tout le corps. Et soudain, elle en sort, projetée par un tourbillon de feu et atterrie dans un arbre. C'est un arbre étrange, très étrange ; car il produit plusieurs sortes de fruits : des bananes, des pommes et des poires. Presque instantanément, un oiseau rose vint lui donner des coups de bec...


- Pinky, arrête !

Aussitôt, l'oiseau cessa d’embêter Rosèlda
- Merci.
- De rien.
- Je suis Rosèlda.
- Oralia.
- Enchantée !
- De même !
- Mais, où suis-je ?
- Au jardin Enchanté de Florela, bien sûr !
- Le jardin Enchanté de Florela ?
- Mais oui, Mademoiselle la Sentinelle !
- La Sentinelle ?
- Oulà, nous avons là un sérieux problème, elle se tourna vers la dénommée Pinky et reprit. Ma chère, nous devons t'emmener voir sa Majesté la Consule. Viens !

Elle saisit la main de la jeune fille et lui demanda
- Avez-vous déjà pris le portailleur ?
- Le quoi ?
- Je considère ça comme un non.

Avec sa main libre, elle attrapa Pinky et la tendit à Rosèlda qui la cala sous son bras droit. Oralia agita sa main gauche et la bague en verre bleu qu'elle portait à l'index se mit à scintiller. Un portail bleu apparu et s’ouvrit tout doucement. Apparu alors une espèce de hamster bleu de la taille d'une deux-chevaux. Il avait le dos creux, et deux bancs semblaient être creusés dans le trou.
- Voici Ohaki, mon portailleur.
Akua !
Il est...drôle... dit Rosèlda après quelques secondes.
Oh oui, tu as parfaitement raison ! répondit-elle d'un air enjoué.
Akua !
Mais...tu pourras m'expliquer où nous sommes, qui tu es et...en fait, tout...
Allez, monte, on aura tout le temps de discuter entre le palais du consulat.
Mais...
Allez !dit-elle en sautant dans le hamster géant.

Rosèlda s'approcha et grimpa pour rejoindre Oralia. Elle s'assit en face d'elle et la regarda, chose qu'elle n'avait pas pris le temps de faire auparavant. La fée–car s'en était une–était d'une immense beauté. Ses longs cheveux bleus était simplement relevés en queue-de-cheval avec deux longues mèches lâchées sur ses épaules. Elle portait un bustier à une manche bleu qui semblait parsemé de goutes d'eau. Sa jupe à volant bleus de plus en plus clair lui arrivait au-dessus des genoux. Des bracelets en argent brillaient sur sa peau café-au-lait et une goute d'eau en lapis-lazuli pendait à son cou. Ses bottes à talons bleu nuit montaient jusqu'aux genoux. Les boucles d'oreilles qu'elle arborait étaient juste magnifiques. Dans son dos, brillaient deux grandes ailes de papillon.
Lorsqu'elle eu fini de la contempler, elle demanda :
Qui es-tu ?
Je suis une fée des eaux. dit-elle en désignant ses cheveux. J'ai le poste de Gardienne du jardin de Galmènia, où nous sommes.
Donc si je comprends bien, nous sommes dans un monde magique. Le monde magique de mon imagination. Je me suis endormie sous le cerisier de mon jardin et je suis en train de rêver.
Pas du tout ! C'est la réalité ! Vous êtes passée par la passage que Fénalia et Dréma ont installé dès que sa Majesté Europa a appris votre déménagement. Il y en a également un dans le grenier au-dessus de votre chambre
Donc, vous m'espionnez ? dit-elle, outrée.
Non, dit-elle d'un air affolé, enfin, oui, mais...
C'est bon j'ai compris...
Akua !
Quoi ? Déjà ? Mais tu as été vraiment très rapide, aujourd'hui !
Que se passe-t-il ?
Oh, rien, il m'a juste prévenu que nous étions arrivés.
TRADUCTION

C'est moi qui prend la plus grande chambre 
Non c'est moi !
Papa on pourrait mettre mon lit dans le grenier, il y a une trape dans ma chambre qui y mène.
Il nous faut la chambre du troisième étage ! Elle est superbe ! Elle est assez grande pour mettre deux personnes avec un piano 
Merci !
Mais...
Peux-tu prendre une lampe torche et l'apporter dans la chambre de ta sœur 
Oui ! Tout de suite !



Au passage désolée pour les tirets manquant 😩



| Accueil | Mon autre livre | Prologue |

D'un corps à l'autre. Mon (autre) livre. - Mon autre livre (Loisirs - Autres)    -    Auteur : Lou - France


540 visiteurs depuis 2021-02-16
dernière mise à jour : 2021-11-09

Blog-City >> Loisirs >> Blog #21786

créez vous aussi
votre propre site !
Villages de France - Publiez des photos de votre village pour le faire connaître !


des correspondants
pour les jeunes tous pays
Etudiants du Monde : des correspondants pour les jeunes du monde entier

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish