Pays du Monde - Villes et Villages
Congo-Brazzaville : histoire d'une passion et d'un rêve... - Le sport



Ivoca TODOROV, entraineur des Diables-rouges : viré


V.Club Mokanda
Coupe du Congo de football : Diables-noirs contre V.Club Mokanda


Les éclats! Pourquoi pas? La coupe du Congo de football en a produit, le week-end dernier, à l’occasion des huitièmes de finale. La joute Diables-Noirs-Inter Club de Nkayi, par exemple, aura été un dangereux suspense. Et les Diables-Noirs sont interdits des quarts de finale. De même que V.Club Mokanda et l’A.S.P de Pointe-Noire. En tout cas, impitoyable aura été cette étape pour ces trois équipes.

Les huitièmes de finale ne sont, donc, plus qu’un souvenir. Ils sont partis avec les matchs de samedi 9 mai 2009. Au Stade Municipal de Pointe-Noire, l’A.S.Kondzo est allé rosser sans ménagement V.Club Mokanda (3-1). Sur la même pelouse, le déplacement d’Etoile du Congo aura été fructueux, parce que vainqueur d’U.S.Saint-Pierre (1-0).
Au Stade Massamba-Débat, à Brazzaville, la première rencontre a permis à Patronage Sainte-Anne de déjouer tous les pièges de J.S.T (1-0, but de Okélé «Boli», 10e minute). Et, les Aiglons, pris à la gorge par Club 57 Tourbillon, se sont, malgré tout, tirés d’affaire. En l’emportant aux tirs au but (5 tirs à 4), les deux équipes étant à égalité au temps (0-0).

Dimanche, il revenait aux Diables-Noirs et l’Inter Club de Nkayi e s’expliquer. Poussés par leurs supporters, les Diables-Noirs donnaient, d’entrée, l’impression de vite en finir avec leur adversaire. Mais, ils manquaient de vivacité, se succédant, maladroitement, devant les bois militaires. Puis, reprenant du poil de la bête, le militaires ont commencé par sortir leur foot physique, jusqu’à amener les Diables-Noirs à la terrible et fatidique séance des tirs au but. Et parce que des tireurs se sont montrés peu inspirés, on a eu ce fameux 6 tirs au but à 5 qui éjecte Diables-Noirs de la coupe….
Parce que l’éclairage était insuffisant, le match Inter Club-A.S.Béto sera rejoué, mardi 12 mai 2009. Les gars d’Ornano menaient, pourtant, par 2 buts à 1, à dix minutes de la fin du temps réglementaire.

Autres résultats: succès de Bilombé sur l’A.S.P (2-0), à Pointe-Noire, et de Léopard, aux dépens de Pigeon Vert de Pointe-Noire (2-1), à Dolisie.
Au sortir de ces huitièmes de finale, le calendrier propose, en quarts de finale, en aller-retour (les 16 et 17, puis les 23 et 24 mai), les rencontres ci-après: Patronage Sainte-Anne-CARA; A.S.Kondzo-A.C.Léopard; Etoile du Congo-F.C Bilombé et Inter Club Nkayi-vainqueur Inter Club Brazza-A.S.Béto.

Le sélectionneur franco-serbe des Diables rouges est officiellement démis de ses fonctions. Ivica Todorov, en poste depuis début 2008, est rentré en France dans les premiers jours du mois. Sans animosité mais avec beaucoup de regrets, il a annoncé, avec fair-play, qu'il s'agissait d'une séparation à l'amiable. Six mois après avoir mené les Diables rouges au meilleur rang de leur histoire au classement FIFA (57e place le 8 octobre 2008), il quitte donc le Congo avec regrets mais sans amertume.

De retour en France début mai, Ivica Todorov confirmait la tendance. Il n'est plus sélectionneur national du Congo. Malgré les deux mois passés au pays à travailler auprès des joueurs locaux, sa collaboration avec la Fécofoot prend donc fin. Malgré le soutien des joueurs, qui ont d'ailleurs envoyé une pétition en sa faveur au ministre des Sports, Ivica Todorov a été poussé vers la sortie. Les deux parties ayant conclu un accord de séparation à l'amiable, le divorce est ainsi consommé sans vague.

Mais les regrets demeurent. Depuis un an, le Franco-Serbe avait effectué un travail plutôt intéressant à la tête des Diables rouges. Son groupe avait trouvé un bon équilibre entre cadres confirmés, jeunes de la diaspora et jeunes issus du groupe des champions d'Afrique junior. La progression de l'équipe avait été impressionnante entre le 3-0 infligé par Saint-Etienne lors du premier regroupement et la victoire sur le Mali en septembre.

Malheureusement, les Diables rouges ont été éliminés le mois suivant par le Soudan, ne finissant qu'à la 3e place du groupe pour un petit but de retard au goal-average. La Fécofoot avait alors décidé de le révoquer en octobre dernier, avant de se raviser. Heureux de pouvoir continuer son travail à la tête d'un groupe qu'il affectionne et qui le lui rend bien, il était revenu au pays pour superviser les joueurs du championnat congolais. Trois mois de travail avec les clubs congolais et leurs dirigeants, avec qui le courant semblait très bien passer.

«Je pars aujourd'hui avec le sentiment de laisser des bases sportives saines à mon successeur. Il pourra, s'il veut, s'appuyer sur trois listes de joueurs : une première avec les joueurs déjà présents en sélection, qui sont de qualité ; une seconde avec les meilleurs joueurs évoluant au pays ; et une troisième composée de 14 joueurs, jeunes et prometteurs pour le haut niveau, qui jouent en Europe. Je voudrais remercier mes joueurs avec lesquels j'ai eu énormément de plaisir à travailler et dont je serai toujours le premier supporteur», a conclu le coach.

Si Ivica Todorov semble vouloir apaiser les esprits, ce licenciement devrait laisser un goût amer aux joueurs et aux supporters des Diables rouges. L'absence de matches amicaux depuis la rencontre Soudan-Congo aurait déjà interpellé plusieurs cadres du groupe qui s'interrogeraient sur l'orientation à donner à leur implication future en équipe nationale. L'éviction de Todorov n'est en tout cas pas le meilleur moyen de rassurer des joueurs lassés par le manque de stabilité et de continuité.

Du côté des tribunes, les mauvais résultats des sélections congolaises en 2008 (Diables rouges juniors, féminines et sélection des joueurs locaux) laissent aussi songeur. L'organisation d'une rencontre amicale lors de la prochaine date FIFA (5-6 juin) serait sûrement le meilleur moyen d'apaiser les esprits.

Source : brazzaville-adia


12e journée du Championnat national de football. Saint-Michel de Ouenzé perd sa troisième place

Invaincue depuis le démarrage de la compétition, l'équipe de Saint-Michel de Ouenzé a concédé hier le 25 mars, au stade Alphonse Massamba-Débat à Brazzaville, sa première défaite au championnat national de football lors des matchs avancés de la 12e journée. L'équipe a courbé l'échine 0-2 devant le Football club Bilombé de Pointe-Noire, perdant ainsi sa troisième place qu'elle occupait à l'issue de la 11e journée à cause de l'impressionnante victoire de l'Association sportive Ponténégrine (ASP).
Celle-ci a largement dominé au stade Municipal à Pointe-Noire, US Saint-Pierre sur un score sans appel de 5-0. Un résultat qui obligeait les Michaeliens à jeter toutes leurs forces en bataille pour conserver l'acquis de la onzième journée. Au terme d'une rencontre qu'ils ont pourtant bien entamée, les poulains de Jean-Paul Pila se sont faits surprendre à la 26e minute sur une puissante frappe d'Arsène Malongané qui a fait mouche.
C'est sur ce score d'un but à zéro que les deux équipes se séparent à la pause. De retour des vestiaires, Saint-Michel de Ouenzé devrait quand même faire montre d'une imagination pour rétablir l'équilibre. Malheureusement, les Michaeliens ont affiché leur relative incapacité à emballer la rencontre. Ils ont été ensuite crucifiés suite à une réalisation de Mbala Ngoma (48e).
En faveur de cette cinquième victoire d'affilée, le Football club Bilombé conserve sa cinquième place avec 24 points et une longueur sur l'actuel quatrième dont le déplacement à Pointe-Noire lors de la prochaine journée s'annonce déterminant face à l'ASP, le troisième au classement.
L'autre rencontre, qui a opposé les deux derniers du classement, particulièrement la Jeunesse sportive les Bougainvillées (JSB) à Interclub de Dolisie, a tourné à l'avantage des Ponténégrins qui l'ont emporté sur un score de 2-1. C'est la première victoire de JSB de Pointe-Noire depuis l'entame de la compétition. Celle-ci lui a permis de se hisser à la 17e place avec six points.
Source : brazzavile-adiac


*****************************************************************************************

**** Sport ****

Jonas Bahamboula-Mbemba Tostao, soixante ans déjà

Le 02 février dernier, Tostao l’enfant terrible du football congolais a soufflé ses 60 bougies. Quand on sait que c’est depuis quarante ans que le grand public connait ce monument du football national, il est facile de constater la jeunesse avec laquelle il a embrassé cette carrière de footbal leur.
Bahamboula-Mbemba a vu le jour 1949 à Brazzaville. Cet anniversaire a été marqué par un tournoi organisé au stade Marchand entre les anciens des Diables noirs et ceux de l’Etoile du Congo. Le moins qu’on puisse dire de ce footballeur est qu’il aura marqué de son emprunte le football national mais aussi continental. Au sein de son équipe des Diables noirs de 1969 à 1988 et des Diables-rouges de 1970 à 1986, il a occupé magistralement le poste d’ailier jusqu’au point culminant de sa carrière : la Coupe d’Afrique des nations en 1972.
Nombreux d’entre-nous savent que Tostao aimait bien porter le numéro de dossard 13. Mais peu peuvent situer dans le temps, le moment auquel a commencé à arboré ce numéro de dossard.
Au début de sa carrière, Tostao portait le N° 7. Il va adopter le le N° 13 en 1973, au retour de Guadalajara (Mexique) où avec la sélection d’Afrique, il participa aux Jeux Afro-latino-américains.

Les talents exceptionnels de Mâ Mbemba n’ont pas été aussi spontanés, ils sont à rechercher dans les profondeurs de son enfance.
Mâ MBEMBA s’est distingué très tôt de ses petits camarades avec le ballon rond. C’est à sept ans qu’il met en exergue ses talents à l’Ecole Moderne de Bacongo et pendant les parties disputées dans les rues de cet arrondissement, notamment la rue Lamy et la rue alfassa où il passa quelques années de sa plus tendre enfance.
Mais c’est à Poto-Poto son nouveau quartier et particulièrement à la Grande école lors des compétitions sportives scolaires que le public fera la connaissance de cet ado aux talents exceptionnels. Le public ne va pas tarder à lui donner l’un de ses premiers surnoms : « Petit Mulélé ».
A peine le public commence a faire sa connaissance et admiré le potentiel de ce gamin pas comme les autres que, la relation entre ses parents se dégrade jusqu’à un divorce. Il est obligé de partir à Matoumbou avec sa mère. Cet éloignement de ses petits copains ne va pas stopper pour autant cet élan naissant, bien au contraire. Le garçon va l’entretenir sans cesse. A peine arrivé à A Matoumbou, il intègre le FC BENFICA de la localité et gagne rapidement ses galons de leader qui lui permettent de rejoindre rapidement la sélection du Pool. Mais l’éloignement entre Tostao et le public brazzavillois ne va pas durer aussi longtemps. On ne résiste pas aux lois de la physique, ces deux-là vont s’attirer comme deux forces de sens contraire ...il ne restera plus qu’une occasion pour se redécouvrir.
En 1967 est organisé la « semaine culturelle » avec compétitions sportives auxquelles participent des équipes venues de tout le pays. C’est lors de cet événement Tostao fait vibrer les amoureux du ballon rond grâce à ces qualités hors du commun. C’est le second contact entre tostao et le premier brazzavillois mais le premier avec le grand public national.


Un congolais de brazza peut- être titulaire dans un grand club européen de football dans trois à cinq ans à venir ?


A l’heure où la frontière entre le rêve et la réalité arrive à se briser, il est permis de dire « Yes we can ».


Le football européen est actuellement une activité économique à part entière. Il engendre des masses colossal es d’argent. 647 africains participent à cette aventure et évoluent dans les 54 pays membres de l’UEFA. Certains sont connus et d’autres moins. Si la grande majorité ne gagne pas des salaires énormes, beaucoup d’entre eux tirent leur épingle du jeu à l’image des Eto’o, Grogba ...
La question qui me vient à l’esprit est de savoir pourquoi malgré la richesse du football congolais, aucune individualité n’a pu s’imposer au niveau du football européen. Il est vrai que certains joueurs ont fait des passages brillants dans certains clubs. Le moins qu’on puisse dire c’est que, leur prestation ne leur ont pas permis de se distinguer activement et de créer une dynamique en leur faveur. L’une des raisons est que, nos footballeur intègrent les clubs européens après une « longue » carrière au pays et ne résistent pas longtemps au temps et la bière... Oui à la bière car, beaucoup d’entre eux n’ont aucune hygiène de vie exigée pour un footballeur de haut niveau ou en tout cas pour celui qui veut le devenir. Ils font de la fréquentation des ngandas de château rouge, des autres quartiers populaires de Paris et de province une activité à part entière. Activité qui, de fil en aiguille vient concurrencer et devancer ce qui était au départ leur activité première : le football.

Je vous propose la liste quasi exhaustive des footballeurs congolais de Brazzaville évoluant dans les clubs européens.
Faisons ensemble un rêve que dans quelques années l’un de ces joueurs sera au sommet de son art et fera vibrer le public au Stage de France, à Wembley, au Stade Santiago Bernabeu (Madrid), au Stadio Olimpico (Rome) , à San Siro (Milan) etc ...


Il s’agit de :

Aubrey Lucien, défenseur, né le 24/05/1984, il pèse 75 kg et mesure 1m80. Il est actuellement à Lens après avoir été à Toulouse. Première division.


BIKINDA "MAN" Wamoubi, milieu de terrain, il évolue à BEVEREN (Belgique) après avoir quitté le CS La Mancha (Belgique). Né le 23/02/1994, il pèse 70Kg et mesure 1m74. Première Division.


EWOLO Oscar, défenseur, actuellement à Lorient après avoir été à Amiens, milieu de terrain. Il est né le 09 octobre 1978, mesure 1m71 et pèse 63 kg. Première division.


GANGO N’TA Riad Mynel, attaquant évoluant à FLORIANE FC (Malte) après avoir joué à BIRKIKARA FC (Malte). Il est né le 20 janvier 1978. Première division.


GUIE-MEN Rolf-Christel, attaquant, né le 28 octobre 1977, il mesure 1m78 et pèse 80 kg. Il évolue actuellement à COLOGNE (Allemagne), il a joué il y a quelques temps à FRIBOURD (Allemagne).


ITOUA NDINGA Rock, milieu de terrain actuellement à PROBEDA PRILEP (Macédoine). Il est né le 10 aout 1983. Première division.


KIBEMBE Christel, il évolue actuellement à Créteil après avoir quitté MASSY-PALAISEAU. Défenseur, il est né le 23 mai 1982, mesure 1m78 et pèse 76 kg. Deuxième division.


MALONGA Chris, milieu de terrain évoluant à NANCY après avoir joué à LOUHANS-CUISEAUX. Né le 11 juillet 1987, il pèse 1m83 et mesure 73 kg. Première division.


MAlonga Dominique, né le 08 janvier 1989, pèse 80 kg et mesure 1m83. Il évolue actuellement à TORINO (Italie) après avoir quitté AS MONACO.


MAMOUSSA OSSILA Armel, attaquant, actuellement à FARUL CONSTANTA (Roumanie) après avoir évolué à l’INTERNATIONAL PITESTI (Roumanie). Il pèse 80 kg, mesure 1m71 et est né le 07 janvier 1980.


MOGYANPA Zak, attaquant, né le 25 janvier 1979. Il évolue actuellement à ALKI LAMACA en CHYPRE. Première Division


MOUKO Barel, gardien de but, né le 05 avril 1979. Il pèse 72 kg et mesure 1m75. Il évolue actuellement à Dijon après avoir évolué dans les clubs PIGEON VERT, LA MANCHA, MASSY, CNET ISSY. Deuxième division.


MOUYOKOLO Steven, défenseur, né le 24 janvier 1987, il pèse 86 kg et mesure 1m90. Il est actuellement à GUEGNON après avoir évolué à CHATEAUROUX (France). Deuxième division.


NGANGA Igor, défenseur, né le 14 avril 1987, il pèse 78 kg et mesure 1m84. Il est actuellement Young Boys Berne en Suisse. Première division.


OKANA Burnel, il évolue au STAL ALCHEVSK en Ukraine. Milieu de terrain, il est né le 10 août 1983, mesure 1m79 et pèse 72 kg. Première division.


ONDAMA NGUESSI Fabrice, après l’ETOILE DU CONGO, il évolue actuellement à RENNES. Milieu de terrain, il mesure 1m78, pèse 67kg et est né le 27 février 1988. Première division.


ONGOLY Teddy, défenseur, il est le 21 mars 1981, il pèse 88kg et mesure 1m87. Actuellement à ANGERS après avoir évolué à REIMS. Deuxième division.


SAMBA VEIJANY Christophe, défenseur, né le 20 mars 1984, il mesure 1m96 et pèse 84 kg. Après ROUEN, SEDAN, HERTHA BERLAIN (Allemagne), il est actuellement à BLACKBUM (Angleterre). Première division.


TSOUMOU Denis, milieu de terrain né le 09 novembre 1978. Il pèse 67kg et mesure 1m78. Après GUEGNON, il a rejoint NIORT. Deuxième division.


BOKATOLA Richard, attaquant, né le 11 avril 1979, il mesure 1m77 et pèse 68 kg. Il est actuellement au FLAMURTARI en Albanie après KARLSRUBE, MANNHEIM (Allemagne) et VILAZNIA (Albanie). Première division.


EBONDO Albin, défenseur, né le 23 janvier 1984, il pèse 73 kg et mesure 1m80. Il est actuellement à TOULOUSE en première division.


Ted LAVIE MIENANDY, milieu de terrain, né le 19 mars 1986, mesure 1m78 et pèse 73 kg. Il évolue actuellement à BORDEAUX et première division.


MOUSSILOU Matt, attaquant, né le 01 janvier 1982, il mesure 1m80 et pèse 71 kg. Après LILLE, il est passé à NICE et a été prêté à MARSEILLE. Première division.


N’GANGA Francis, né le 06 juin 1985, il mesure 1m76 et pèse 73 kg. Il évolue actuellement à GRENOBLE en deuxième division.


YOUNGA-MOUHANI Macchambres, né le 01 août 1974, mesure 1m79 et pèse 74 kg. Après M’GLADBACH, FORTUNA DUSSELDORF, FORTUNA COLOGNE, W.BURGHAUSEN (Allemagne) en deuxième division


Résultats du championnat national de football - quatorzième journée


Patronage Sainte-Anne-Etoile du Congo (0-1), but de Guelor Bebhey-Ndey
T.P.Zala-J.S.B (1-2)
U.S.Saint-Pierre-V.Club Mokanda (0-1)
F.C.Bilombé-Pigeon Vert (3-1)
Inter Club Dolisie-S.M.O (1-5)
A.C. Léopard-CARA (1-1)
A.S.P-Diables-Noirs (3-2)
A.S.Police-Inter Club Nkayi (1-0), but de Giresse Moungabio
Inter Club Brazza-A.S.Cheminots (2-0), buts de Hasser Mpoutou et Bodzabi-Mbandza


Commissariat
aux comptes:
Jean-Baptiste Ossé (1er commisaire), Thertulien Nzaou (2ème commissaire) et J. Ngoma-Koko (3ème commissaire)




| Accueil | Le Congo | Dolisie 1 | Brazza | Le sport | La culture | L'homme de la semaine |

Congo-Brazzaville : histoire d'une passion et d'un rêve... - Le sport (Pays du Monde - Villes et Villages)    -    Auteur : Arsène - Congo


27706 visiteurs depuis 2009-03-25
dernière mise à jour : 2015-06-04

Blog-City >> Pays du Monde >> Blog #8631

créez vous aussi
votre propre site !
Villages de France - Publiez vos plus belles photos de votre village pour le faire connaître !


des correspondants
pour les jeunes tous pays
Etudiants du Monde : des correspondants pour les jeunes du monde entier

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish