Pays du Monde - Culture
waguesse



Présentation

Introduction
i-les peuples anciens
1- les Nyonyocés et les Ninsés
2- les Bwabas et les Bobos
3- les Dogons et les Kurumbas
ii- les nouveaux arrivants
1- les peuples venus du pays Mandé
2- les peuples venus du Ghana actuel
3- les peuples venant du Sahara

Iii - conclusion

Bibliographie



Thème : a partir des documents écrits et de la tradition orale relater l’histoire du peuplement du Burkina Faso

Introduction

Les Burkina Faso est une vielle terre d’occupation humaine.
Plusieurs découvertes se preuve se cette présence ont été faite
Les cultures de nos ancêtres les plus lointains et dont les manifestations se situent entre 50000 et 5000 ans avant notre ere sont peu connues , cependant parmi les peuples actuels , il y’a ceux qui revendiquent l’autochtonie ou un etablissement anterieur au XI siècle

Les ancetres de la population actuelle du Burkina Faso ne sont tous originaire s de ce territoire . Ils ne s’y sont pas n’ont plus fixés en meme temps . leurs installation se sont échelonnées sur plusieurs siecles . Elles sont liées aux evenements qui ont marqué l’histoire de la boucle du Niger


i-les peuples anciens

1- les nyoyoonsés et les Ninsés

Sur le plateau centrale vivaient les nyoyoonsés et les Ninsés

- Les Nyoyoonsés ,
la tradition reconnaît les nyoyoonsés comme les premiers occupants de la terre ; cela fait d’eux les héritiers de cette terre . c’est qui leurs donne le pouvoir et le droit de s’adresser à la terre à l’occasion des sacrifices et des enterrements .
peuple pacifique les nyoyoonsés sont d’excellents cultivateurs .
A l’arrivé des conquérants Mossés, ils choisirent de rester avec eux sur la place . Aujourd’hui , ils sont assimilés aux mossés . Les nyoyoonsés ont cependant gardé leur culture et utilisent toujours leur langue dans les cercles d’unités et sur leurs masques.

- les Ninsés tout comme les nyoyoonsés, ont habité le pays du Burkina Faso avant le XV siècle . c’etait des artisans très habiles qui savaient travailler le fer . Les Ninsés ont toujours résisté a la conquête des mossés . Contrairement a leur voisin nyoyoonsés, ils n’ont été assimilés. Leurs descendants habitent les provinces du sourou et du yatenga

2- les bwabas et les Bobos

Les Bwabas et les Bobo vivaient a l’ouest du pays

- Les Bwabas dejas signalés aux environs de Djenné vers l’an 800 occupaient une grande partie l’ouest-volta . une partie des bwabas se trouve au Mali vers San

- Les bobos seraient arrivés par vagues successives entre le X et XII siècle du Mandé , aux conflis du Mali actuel et de la Guinée actuelle . ils sont apparentés aux bwabas vivant aux Nord et a l’est du territoire bobo . au départ, ils étaient agriculteurs , forgerons et griots

3-les Dogons et les kurumbas ou Fulsés

- les Dogons ou Kibsés ont fait l’objet d’une forte migration a partir du X et XI siècle et se sont refusiez dans les falaises se Bandiagara. Quelques rameaux sont restés au yatenga. Les Dogons seraient venus de l’est de la Mauritanie et seraient passés par le Mander. Les gros du peuple dogon habitent aujourd’hui le sud du Mali . au Burkina Faso on retrouve les dogons dans les provinces du Soum et du Yatenga

- Les kurumbas ou Fulsés habitent le Burkina Faso depuis le XIII siècle. Peuple de tradition guerrière, les Kurumba ont fondé le royaume de Loroum . ce royaume est actuellement occupé par les provinces du Yatenga du Soum et du Loroum . Les Kurumba avaient conquis les territoires du Loroum aux depend des songhais. Ils ont assimilé une partie des , a l’exception des Maransés . ces derniers ont dominé le commerce du sel et de la cola dans le royaume de Yatenga . les grandes centres Kurumba sont pobé-mengao , ronga , aribinda bourzanga tougon etc.….

4-les Senoufo s et les Gourounsis

Les senoufo (ou apparentés : karaboro, tousians …) furent rejeté a l’ouest par divers invasions , celle des Dioula notamment . ainsi les gouins et les turka séparèrent le rameau karaboro des autres senoufos . les dioulas chaserent les senoufos et peut etre les tiefos de kong . les toussians semblent etre venus de kenedougou , ce qui expliquerait les pretension de Tieba et Babemba a les asservir a la fin du XIX siecle .

Les senoufos que l’on trouve de part et d’autres dans les regions du Mali et de la cote d’ivoire actuelle .

-les divers peuples gourousis nous les avons vues , furent repoussé par les mossis en direction de l’ouest et du sud ouest . les peuples envahisseurs de l’ouest volta vinrent des pays mandé et du Ghana actuel


ii-les nouveaux arrivants

1-les peuples venus du pays Mandé

-les Bobo-fings et les Bobo-dioulas
Les Bobo-dioulas et plus tard les Bobo wattara s’instalerent en pays bobo-fing ; ceux si autochtone adopternt le parlé de leur envahiseur et leur langue resta celle des initiés.

2-les Samos et les Bissas

Le gens originare du Mandé sud, Samo et Bissa remonterent du Nigeria ou , selon certains auteurs il s’etaient refugiés apres avoir quitté leur pays d’origine : C’est du moins ce qui prouverait des etudes de langes comparées . une querelle de famille separa les Samos des Bissas. Quelques petits groupes comme les Samogos, freres des precedents occupent l’extremité ouest du territoire voltaique. les samos ou sana
-Markas , Bolon et Sambla
Un autre groupe Mandé important, le peuple es markas ( ou dafing) descendit de Djenné par vagues successives.
Vers 1815 la derniere invasion Marka s’etablit au milieu des Bobos , kos, samos juste vers ouahabou. Les Bolons et samblas sont egalement d’origine Mandé

2-les peuples venus du Ghana actuel

-L’etat Mossé

L’arrivé des dagombas-nakomsé et la formation des etats Mossé dans l’actuel ghana seraient montées au nord (entre le XV et XVII siecle) pour en assuré la conquête. Apellé encor Nakomsé,ils sont les element du sous groupe Dagomba du groupe Maprousi Dagomba present au nord du ghana.l’ encetre des Mossé , Ouédraogo regna sur Tenkodogo. Son fils Rawa annexa un teritoir allant de la region de Po au sud de la region des lacs au nord.Zougrana succeda a son pere Ouedraogo. Son fils Oubri constitura le royaume de Ouagadougou autour de qui naitront d’autre royaume plus ou moin importants. Le prince Kouda , fils du roi Koudoumié, cinquieme successeur de Oubri fonde le Riziam autour de Tikaré. Un autre fils de koudoumié, Yadega fonde le Yatenga dans le nord. D’autre Nakomsé (pluriel de nakonga) fonderent d’autre etats : Boulsa , Boussouma, Kayao , konkistenga et Yako. Les Mossés occupent la zone centrale de l’actuel Burkina et assimilent les peuples qui y vivaient. Les frontieres du Mogho se stabilisent alors vers le XVII siecle jusqu'à la veille de la colonialisation Française.

-les Gans , Padoros, dorobés et komonos

C’est vers le XV siecle que les Gans quittent le ghana, traversent le Mouhoun et se fixent a Obiré ( non loin de Gaoua) il seraient les premiers occupants du pays Lobi . les padoro s’etablissent vers 1600 plus au nord au bord de la Bougouriba ou il sont les anciens occupants. Les dorobé ont regoint les deux premiers au XVII siecle mais se sont installés dans l’actuel komono ( dans la region de Kong) avant de monter plus au nord ou ils se fixent définitivement a Toukoro dans le bas komono (region de sideradougou) , leur patronyme Traoré vient du fait u’ils e sont soustraient de l’empire Gondja. Les komonos ont aussi quité le ghana actuel vers 1700. ils s’installent prêt des Gans. Suite a es querelles ils quittent le pays, traversent la Comoé et s’etablissent a Ouetta au nord de Kong

-les Goins et les Turkas

vers 1710 , un autre groupe ayant quitté le ghana actuel depuis quelques temps s’installa au nord et sud de Banfora, se sont les peuples freres : Goin et Turka . ils arriverent dans la region peu apres les karaboro.

-les Djan, Lobis, Birifores et Dagaras

C’est en trois vagues que ce mouvement migratoire se fit vers la debut du XVIII siecle. C’est vers 1770 que les Djans auraient quitté Launa ( ghana). Apres un sejour en pays sissala, il traversent le Mouhoun pour s’installer dans la vallé de la Bougouriba. Leurs centres sont Loto et Djebougou

- quant au Lobi ils auraient quitté la region de Wa a la meme periode. Traversant le Mouhoun par Batié nord ils se seraient scindés en deux groupes : l’un rejoignant les Gans dans la region de Gao et les autres les Djan dns la vallé de la Bougouriba .

- vers 1820 les dagara suivent le mouvement ascendant des Wilés . a ce groupe Djan, Lobi, Birifores, Dagaras sont liés les Pougoulis d’origine Gourounsi venus de la region de Leo vers la fin du XVII siecle et enfin les Wilés venus du nord ghana entre le XVII et XIX siecle.

3- les peuples venant du Sahara

Au debut du XIX siecle les Touaregs venant du Sahara sont arrivés dans le nord des pays Burkina Faso. peuple de guerriers nomades ils ont occupé le nord de l’Emirate du Liptako. Ils vivent aujourd’huit au cotés des Bellaset des Songhaï dans la province de l’Oudalan.

- les Maures sont un metissage de berberes et d’arabes. Ils sont venus du shara au XIX siecle. Il se sont installé en petites communautés nommades dans le Seno et l’Oudalan



ce texte vient des effort fait par
un groupe de travail dont je fait partie
il est le combiné de l'oralité africaine et des
ecrits. je precise qu'elle vient surtout en grande
partie de la tradition orale qu'on a eu a travers
nos entretiens avec les vieux du pays



créez vous aussi votre propre site !
waguesse (Pays du Monde - Culture)    -    Auteur : abass - Burkina Faso


2714 visiteurs depuis 2008-02-04
dernière mise à jour : 2014-06-08

Blog-City >> Pays du Monde >> Blog #5203

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish