Sport - Sports de raquettes
les meilleurs joueurs du tenis dans l'histoire



le redoutable rafael NADAL


LE ROI DE LA TERRE BATTUE N° 1 MONDIAL.
REY DE LA ARCILLA

LE PLUS GRAND ESPAGNOL DE L'HISTOIRE
Il est le 1 er Espagnol à gagner l'Open d'Australie

VAMOS RAFAEL.

LE N° 1 MONDIAL DEPUIS LE 18/08/08
2 eme mondial : du le 25 juillet 2005 au 18/08/08. Un record
A la RACE pour la première fois N°1 en 2007
36 titres : 15 Masters Series, 6 titres du Grand Chelem, et une invincibilité sur terre qui revel un caractère surhumain :
Un record de 81 victoires successives sur terre battue.

PROFESSIONNEL depuis 2001 Gaucher, revers à deux mains.
Entraîneur: Toni Nadal (son oncle

Rafael Nadal Parera est Espagnol. Fils de Sebastian et Ana Maria, Rafael est né le 3 juin 1986 à Manacor sur l'île de Majorque. Surnomé Rafa.

Rafael est le neveu de l'ancien footballeur professionnel Miguel Ángel Nadal, qui a notamment évolué au FC Barcelone et au RCD Majorque qui vient l'encourager à chaque match.

Rafael aurait pu devenir champion de foot(il est fan du FC Barcelone et de la selection espagnole). Mais à l'âge de quatre ans un de ses oncles Toni Nadal juge que Rafael est encore plus doué pour le tennis et devient alors son entraîneur. Rafael vainqueur en 2004 de la Coupe Davis a dû déclarer forfait pour cause de blessure au pied en fin d'année.
De retour après blessure le jeune joueur de tennis qui n'a pas encore 19 ans et est annoncé comme le grand favori du tournoi de Roland Garros. Il vient remporter les tournois de Monte-Carlo, Rome, Barcelone.
Le dimanche 06/2005 RAFAEL NADAL remporte les internationaux de France ROLAND GARROS.
Rafael Nadal remporte 41 victoires. Il se propulse de la 24eme place à la 2 eme place mondial en quelques mois.
Ce jeune prodige au sourire ravageur nous séduit également par sa modestie et sa gentillesse. Rafa dit " après un match que je gagne ou que je perde je signe toujours les autographes je trouve cela normal". Rafael est devenu la coqueluche de tous les ados
Nous sommes conquis et tous raquette à la main. N° 1 Espagnol n'a pas fini de nous surprendre !

Il est actuellement 2eme au classement ATP (sa meilleure position). Il est d'ailleurs le premier depuis Boris Becker à atteindre cette place avant l'âge de 20 ans.

Rafael a commencé à jouer au tennis à l'âge de 4 ans

Depuis le retrait de Marcelo Rios ou de Goran Ivanisevic Rafael est un des seuls gauchers dans le top ten (10).
Entraîné par son oncle Toni Nadal en 2001 Rafael est rentré dans le classement ATP à l'âge de 16 ans.
Ce jeune prodige a un modèle qui se nomme Carlos Moya ex n° 1 Espagnol et Mondial.



Roland-Garros et Nadal, éternels défis de Federer
Roger Federer entame lundi sa campagne annuelle pour tenter de remporter Roland-Garros, le dernier titre du Grand Chelem qui manque encore à son palmarès. Mais Rafael Nadal, quadruple tenant du trophée, sera une nouvelle fois très difficile à battre.


Le territoire de Nadal
«A Paris, les échanges seront beaucoup plus lents qu'à Madrid en raison de la différence d'altitude», explique René Stauffer. Plus on joue à une basse altitude, moins la balle prend de la vitesse, ce qui a pour effet de rallonger les échanges et d'avantager ainsi Rafael Nadal, un joueur à la puissance et au physique hors normes.

«Roland-Garros, c'est le territoire de Rafael Nadal, poursuit René Stauffer. Souvenez-vous, Federer n'avait remporté que 4 jeux l'année dernière en finale (ndlr: 6-1 6-3 6-0). Et bien, entre temps, la donne n'a pas vraiment changé entre les deux joueurs. Je ne mettrais donc pas Federer au même niveau que Nadal.»

Alors, que devra faire Federer, déjà défait trois fois d'affilée en finale de Roland-Garros, pour espérer enfin sortir victorieux de la quinzaine parisienne? «Il doit vraiment croire en ses chances. La confiance semble être revenue, c'est déjà un point positif», dixit René Stauffer.

Tactique et confiance retrouvées
Et le journaliste spécialisé de poursuivre: «Quand il joue face à Nadal, il doit savoir mieux saisir ses occasions. Je me souviens de certains sets où il a eu jusqu'à 8 balles de break et qu'il n'en a pas concrétisé une seule. L'année dernière à Paris, il a raté énormément de ces points cruciaux, ce qui n'est pas permis face à Nadal. A Madrid, il en a été autrement. Federer a eu deux balles de break et les a converties les deux. Ca fait au final une énorme différence».

A Madrid, Roger Federer a retrouvé une totale confiance dans son jeu grâce à une tactique extrêmement solide. «Il a varié les coups comme jamais auparavant. Il s'est montré agressif, est souvent monté au filet. Il a joué des balles courtes, a réussi des amortis. Nadal ne savait jamais ce qui allait arriver d'en face. Federer se sentait bien, c'était visible.»

De son côté, Rafael Nadal, avec sa statistique impressionnante de 25 victoires contre seulement 2 défaites en finale de tournois disputés sur terre battue, estime que sa défaite madrilène n'aura pas beaucoup d'influence sur Roland-Garros. «Pour moi, ces deux tournois sont totalement différents. A Madrid, on joue pratiquement sur une autre surface qu'à Paris».


Tactique et confiance retrouvées
Et le journaliste spécialisé de poursuivre: «Quand il joue face à Nadal, il doit savoir mieux saisir ses occasions. Je me souviens de certains sets où il a eu jusqu'à 8 balles de break et qu'il n'en a pas concrétisé une seule. L'année dernière à Paris, il a raté énormément de ces points cruciaux, ce qui n'est pas permis face à Nadal. A Madrid, il en a été autrement. Federer a eu deux balles de break et les a converties les deux. Ca fait au final une énorme différence».

A Madrid, Roger Federer a retrouvé une totale confiance dans son jeu grâce à une tactique extrêmement solide. «Il a varié les coups comme jamais auparavant. Il s'est montré agressif, est souvent monté au filet. Il a joué des balles courtes, a réussi des amortis. Nadal ne savait jamais ce qui allait arriver d'en face. Federer se sentait bien, c'était visible.»

De son côté, Rafael Nadal, avec sa statistique impressionnante de 25 victoires contre seulement 2 défaites en finale de tournois disputés sur terre battue, estime que sa défaite madrilène n'aura pas beaucoup d'influence sur Roland-Garros. «Pour moi, ces deux tournois sont totalement différents. A Madrid, on joue pratiquement sur une autre surface qu'à Paris».


De 2004 à de nos jours, la transition est finie avec la domination sans partage de Roger Federer jusqu’en 2008, année où Rafael Nadal, son plus redoutable adversaire arrive à lui chiper pendant 1 année sa place de n°1 mondiale. Pendant combien de temps Federer restera-t-il n°1 mondial? Qui sera le prochain? Djokovic, Murray, Del Potro ou Nadal?


Rafael Nadal, surnommé le cow-boy de la raquette, est gaucher et joue en pro sur les courts depuis 2001. Il n’est pas seulement un bel athlète au bronzage de rêve. Il est aussi surdoué et à déjà affronté les plus grands noms du Tennis.


Les rôles inversés?
«Federer a le potentiel de gagner à Paris et n'importe où dans le monde. Il l'a démontré tout au long de sa carrière. Mais Roland-Garros commence avec le premier tour et non par la finale. Si vous m'affirmez que je disputerai à nouveau la finale face à lui, alors montrez-moi le papier, que je le signe!», a ajouté Nadal, toujours aussi respectueux et prudent à l'entame d'un événement majeur.

En 2006 et 2007, Rafael Nadal avait empêché Roger Federer de réussir le Grand Chelem, soit remporter les quatre tournois majeurs de l'année. Un exploit qui n'a plus été réalisé depuis 1969 et un certain Rod Laver.

Cette année, la situation est différente. Nadal est désormais No1 mondial et il a battu Federer en finale à Wimbledon en 2008 et à l'Open d'Australie cette année. Les rôles seront-ils pour une fois également inversés sur la terre ocre parisienne?

Thomas Stephens, swissinfo.ch
(traduction et adaptation de l'anglais: Samuel Jaberg)


Son style et sa robustesse font de lui un joueur redoutable et génial. S’il ne s’entraînait pas tant pour se maitenir au top, on crierait au miracle ! Au classement, il passe de 51ème en 2004 à 2ème en 2005 et sur 89 matchs, Rafael n’accuse que seulement 10 défaites.


Titres en simple (36)


Titres en double (5)


En Grand Chelem En simple
Année Open d'Australie Roland-Garros Wimbledon
US Open 2003 - -


Records personnels
Records au 31 mai 2009 :

Record de victoires consécutives sur une même surface, avec 81 victoires d'affilée sur terre battue.
Record de victoires consécutives sur terre battue : 81.
Record du plus faible nombre de jeux perdus au stade des demi-finales de Roland Garros, avec 25 jeux perdus en 2008, soit en moyenne 5 par match.
Record du plus faible nombre de jeux perdus en Coupe Davis, avec 3 jeux perdus contre Janko Tipsarević en 2009 (6-1, 6-0, 6-2).
Le plus jeune joueur à avoir remporté la Coupe Davis.



Nadal : "Un peu juste"

EFE
Infos liées :
Nadal restera N.2 mondial
Nadal, la tête ailleurs
Rafael Nadal, numéro deux mondial, a déclaré au quotidien AS qu'il se sentait "un peu juste" pour débuter la saison 2010, qu'il entame cette semaine par un tournoi exhibition à Abou Dhabi.

"Cette année je vais arriver un peu plus juste que l'année dernière au début de la saison", a-t-il précisé dans une interview publiée mercredi par le journal sportif madrilène. Nadal, qui va participer la semaine prochaine au tournoi de Doha avant d'aller défendre son titre à l'Open d'Australie, a souligné qu'il avait eu "très peu de temps" pour se reposer et se préparer depuis la finale de la Coupe Davis remportée par l'Espagne le 6 décembre. L'Espagnol a connu une année 2009 en demi-teinte: après un très bon début de saison, il a perdu son titre à Roland-Garros et la place de numéro un mondial récupérée par le Suisse Roger Federer. Il a précisé qu'il espérait fermement gagner à nouveau le tournoi parisien cette année et y remporter son cinquième titre.



créez vous aussi votre propre site !
les meilleurs joueurs du tenis dans l'histoire (Sport - Sports de raquettes)    -    Auteur : raphael - Togo


13858 visiteurs depuis 2009-11-26
dernière mise à jour : 2011-08-11

Blog-City >> Sport >> Blog #10450

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish