Animaux - Autres
La peche



Le sandre
*Le sandre (Sander lucioperca) est une espèce de poisson carnassier originaire de Hongrie, qui vit en eau douce et dont la taille peut dépasser les 90 cm.
*Le nom latin lucioperca signifie littéralement « brochet-perche » (lucio, brochet ; perca, perche).

* Taille : 30 à 125 cm, quelques rares specimen peuvent dépasser le mètre
* Poids : exceptionnellement jusqu'à 15 kg
Habitat repartition

Le sandre fréquente les grands cours d'eau ainsi que les eaux calmes (lacs, étangs et réservoirs) de l'Europe jusqu'à la partie ouest de l'Asie. Cette espèce a été introduite dans de nombreuses régions d'Europe, parfois au détriment d'espèces autochtones.
Reproduction

Sa reproduction a lieu du mois d'avril au mois de juin, lorsque la température de l'eau est voisine de 15°C. La ponte a lieu sur un nid, protégé pendant la période d'incubation (10 à 15 jours), par le mâle. La fécondité est élevée (environ 200 000 ovules par kilo de femelle).

Les poissons
leur esperence de vie
leur mode vie
leur alimmentation
leur habitat
la taille
le poids ect.....

editer par steven renaud 4e4 d Ezy sur eure college claude monet


L'Anguille d'europe

L’anguille d'Europe ou anguille commune (Anguilla anguilla) est une espèce de poisson serpentiforme mesurant de 40 cm à 150 cm et pesant jusqu'à 4 kg pour les femelles.

C'est un grand migrateur, et plus précisément un migrateur dit amphihalin thalassotoque ; remontant vers le haut des bassins versant par migration catadrome, bien qu'en réalité (comme chez les autres espèces d'anguilles de l'hémisphère nord), un petit nombre d'individus effectueront la totalité de leur cycle de croissance en mer, en lagune salée ou en estuaire salé.

Classification de l'anguille
*Règne Animalia:
*Embranchement:Chordata
*Sous-embr:Vertebrata
*Super-classe:Osteichthyes
*Classe:Actinopterygii
*Sous-classe::Neopterygii
*Infra-classe:Teleostei
*Super-ordre::Elopomorpha
*Ordre:Anguilliformes
*Sous-ordre:Anguilloidei
*Famille:Anguillidae
*Genre:Anguilla


La tanche

La tanche a une forme allongée et sa peau, recouverte d'un épais mucus, est de couleur verte, verte sombre à jaune dorée. Elle peut mesurer jusqu'à 70 cm pour un poids maximal publié de 7,5 kg.

On la trouve dans les eaux calmes aux fonds vaseux et à la végétation dense, des cours d'eau larges et lents, dans les bras morts, dans les lacs et les étangs aux endroits peu profonds.
Son aire de répartition concerne toute l'Europe, y compris les îles Britanniques, le bassin de l'Ob et du Ienisseï et a été observée occasionnellement dans le lac Baïkal. Elle a été introduite en Amérique du Nord, Afrique du Sud et en Australie (Rosa, 1958).

C'est un poisson peu grégaire qui vit en petit groupe ou solitaire. L'hiver, il vit au ralenti et s'enfouit dans la vase.

Son alimentation est composée de petits mollusques, larves d'insectes, vers, et débris de végétaux, c'est un poisson fouilleur à la bouche munie de barbillons (filaments tactiles).

Classification
Règne:Animalia
Embranchement:Chordata
Sous-embr:Vertebrata
Super-classe:Osteichthyes
Classe:Actinopterygii
Sous-classe:Neopterygii
Infra-classe:Teleostei
Super-ordre:Ostariophysi
Ordre:Cypriniformes
Super-famille:Cyprinoidea
Famille:Cyprinidae
Genre:Tinca


Le Grand REQUIN Blanc

Le grand requin blanc mesure en moyenne de 4,00 à 6,00 m de long. Les mâles sont plus petits que les femelles, à 8-10 ans, âge de leur maturité sexuelle, ils atteignent 4 à 5 m alors que les femelles sont matures plus tard, entre 12 et 18 ans et mesurent alors 4 à 6 m. La taille du plus grand spécimen jamais pêché a été l'objet d'un grand nombre de débats, de conjectures et de fausses informations. Un de 11,30 m capturé au Nouveau-Brunswick, Canada dans les années 1930.

Ils concluent que le plus grand spécimen jamais capturé et mesuré correctement devait faire 6,40 m (mesuré à plat sur le sol et non suspendu à un filin) pour 2 220 kg. Le poids du grand requin blanc mâle varie entre 680 kg et 1100 kilos. Celui de la femelle est compris entre 1000 et 1900 kilos. Ellis et McCosker écrivent en ce qui concerne le poids des requins blancs et conclu qu'ils peuvent peser jusqu'à 2 tonnes, mais note également que le plus lourd pesé scientifiquement, pesait 2,2 tonnes

Il possède un museau conique assez long. Ses dents, tranchantes comme des lames de rasoir, sont plates, triangulaires, dentelées et peuvent mesurer 76 mm de long en maximum. S'il advient qu'une dent tombe, une autre de la rangée arrière (ses mâchoires sont pourvues de quatre à six rangées), qui est inclinée vers l'intérieur, s'avance vers l'avant de la mâchoire pour prendre sa place. Seules les deux premières rangées sont fonctionnelles. Les mâchoires du grand requin blanc sont impressionnantes. Elles mesurent 90 cm de large pour un spécimen de 6 mètres (il s'agit de la largeur totale, la largeur de la bouche sur un requin vivant de 6 m étant de 60 cm.

Contrairement à d'autres requins le grand requin blanc n'a pas de paupières. C'est pourquoi il roule ses yeux en arrière lors d'une attaque.



Le Requin Tigre

Le requin tigre (Galeocerdo cuvier) fait partie des plus grandes espèces de requins. Il mesure généralement de 4 à 5 mètres, pour un poids moyen de 750 kg.
Il possède une nageoire caudale hétérocerque, fine et pointue. Son corps brun/gris est strié de rayures verticales sombres, particulièrement visibles chez les jeunes spécimens.

Le requin tigre est le moins spécialisé des requins. Peu sélectif, il est parfois considéré un peu abusivement comme une véritable poubelle des mers. On a retrouvé toutes sortes d'objets dans l'estomac de spécimens pêchés: bidons, cannettes, sacs plastiques ou encore plaques d'immatriculation.

Le requin tigre est considéré comme particulièrement agressif du fait de son peu de sélectivité pour ses proies. Il est impliqué dans des attaques sur l'homme au même titre que le requin bouledogue, même si celles-ci demeurent relativement rares en valeur absolue.

Comme tous les grands requins, le requin tigre est une espèce menacée. Chaque jour, plus d'une centaine de requins tigre sont tués et l'espèce désormais menacée, même si son inscription n'est toujours malheureusement pas effective.

Classification
Règne:Animalia
Embranchement:Chordata
Sous-embr:Vertebrata
Classe:Chondrichthyes
Sous-classe:Elasmobranchii
Super-ordre:Euselachii
Ordre:Carcharhiniformes
Famille:Carcharhinidae


L'esturgeon d'Europe

L'esturgeon d'Europe est le plus grand poisson migrateur anadrome de France.
Il a connu une forte régression (surexploitation par surpêche et peut-être aussi à cause de la pollution qui l'a conduit au bord de l'extinction. Il fait depuis 2007 en France l'objet d'un plan de restauration. Un projet de plan de restauration européen est également en préparation.

Ce poisson a un museau en forme de groin, dotés de barbillons sensitifs, se terminant par une longue pointe. Les nageoires dorsales sont situées très en arrière du corps, qui comporte cinq rangées longitudinales de grosses plaques osseuses. Le ventre est jaunâtre et le dos gris cendré à gris brun.

L'adulte mesure de un à deux mètres de long (au maximum trois mètres et demi) et pèse 300 kilogrammes (jusqu'à 500). Il peut vivre plus de 80 ans.
À la naissance, l’alevin mesure environ 10 millimètres. À partir du dixième jour, les larves ont une alimentation mixte. Les larves plus âgées se déplacent pour chercher des proies benthiques — essentiellement des larves d’insectes —, qu'elles détectent grâce à leur goût, puis leur odorat.


Poisson chat

Nom scientifique : Ictalurus melas
Famille : Ictaluridés
Autres noms : Chat, Greffier Barbicho - Anglais : Catfish, Black Bull-head
Poids maximum : 1,5 kg (100 à 200 g)
Taille maximale : 45 cm (15 à 30 cm)
Durée de vie : 6 à 7 ans
Période de frai : mai - juin
Ponte : 5 000 à 7 000 oeufs

Originaire de l'Amérique du Nord, le poisson-chat est bien implanté en France et ce depuis 1950. A l'origine, il se serait échappé des aquariums du Muséum d'histoire naturelle à Paris pour coloniser la Seine, via les égouts. Il n'existe pas moins de 45 espèces de poissons-chats dans le monde, dont 3 espèces seulement sont présentent en Europe. Le poisson chat a un corps moyennement allongé, assez massif et cylindrique dans sa partie antérieure., Sa peau est nue. Il existe une nageoire dorsale adipeuse. Sa tête est large et aplatie avec une grande bouche entourée de 8 barbillons. Son dos et ses flancs sont de couleur sombre, souvent brun-verdâtre et son ventre blanchâtre.


Le poisson-chat fréquente les eaux tièdes des étangs, canaux et des gravières. On le trouve aussi dans les eaux calmes des rivières et fleuves. Particulièrement résistant et supportant le manque d'oxygène, le poisson-chat peut s'envaser en période de sécheresse. Il peut parfaitement s'acclimater dans une eau chaude à 36°C. Le poisson-chat vit posé sur le fond, en groupes parfois trés important.Son activité est essentiellement nocturne. Le corps du poisson-chat, recouvert de milliers de cellules sensorielles est une particularité de l'espèce. le poisson chat est nuisible.


Sa pêche se pratique à la ligne flottante ou à la plombée. L'esche reposant au fond est constituée d'un vers de terre moyen. Il s'attaque aussi aux vifs. Une canne au coup, de 6 à 7 mètres suffit. Évitez la bourriche et conservez les prises dans un seau; il est inutile de risquer les piqûres inutilement.



La perche (arc en ciel)

Lepomis gibbosus, appelé Crapet-soleil, Perche arc-en-ciel... est une espèce de poissons de la famille des Centrarchidae. Cette espèce est potamodrome (qui migre uniquement en eau douce) originaire du nord-est de l'Amérique du Nord (du Nouveau-Brunswick à la Caroline du Sud). Il a été largement introduit ailleurs y compris en Amérique, où son impact écologique est néfaste. Introduit en Europe en 1886 comme poisson d'agrément pour les aquariums, certains spécimens ont été relâchés dans les rivières où l'espèce fait depuis lors des ravages. Il est classé comme nuisible en France et ne doit donc être ni relâché ni conservé vivant

Ce poisson est appelé de noms divers dans les pays francophones. Ces noms usuels étant partagés par d'autres espèces il convient de faire attention aux confusions. Il semble en revanche que le nom d'Achigan à petite bouche, parfois attribué dans des traductions françaises à cette espèce, est sans doute dû à une erreur ancienne car ce nom désigne une toute autre espèce au Canada.


Le Brochet (grand brochet)

Le brochet ou grand brochet (Esox lucius) est une espèce de poisson qui habite les rivières, les lacs et les étangs d'Europe, d'Amérique du Nord, d'Asie et du Maroc (moyen Atlas, introduit). Le brochet est présent sur toute la bande du globe entre le tropique du capricorne et le cercle polaire.

Longtemps considéré à tort comme un monstre glouton dévorant tout ce qui se présente à sa portée, il est reconnu aujourd'hui comme un excellent régulateur de population des lacs et des étangs. Il est souvent introduit dans les plans d'eau où les carpes sont en surnombre.

Le brochet est fusiforme et couvert de fines écailles, avec des différences selon son milieu de vie. Les flancs et le dos sont généralement verdâtres ou jaunâtres. Sa taille varie de 30 à 110 cm et son poids entre 2 et 10 kg, cependant des individus de plus de 130 cm et de plus de 20 kg existent mais sont assez rares. Il a des yeux noirs, entourés d'or et immobiles au-dessus de la tête avec un champ visuel de 70°. La nageoire dorsale constitue pour ce poisson un véritable propulseur supplémentaire. Il a une gueule longue, aplatie, et dotée de 700 dents pointues et crochues, capables de repousser.

Chez le grand brochet, 5 pores sensoriels sont visibles sous ses mandibules inférieures ; le maskinongé en a 6 à 9 et le brochet maillé n'en a que 4. Seule la partie supérieure des opercules est écaillée tandis que la totalité de celles du brochet maillé est recouverte d'écailles. Un hybride entre le grand brochet et le maskinongé est parfois observé là où les deux espèces sont présentes. Ces hybrides ont été ensemencés à certains endroits pour la pêche sportive.

L'alimentation du brochet évolue avec l'âge. Il commence par se nourrir de zooplanctons et d'insectes lorsqu'il est alevin. Il se nourrit de poissons vivants, malades ou morts (gardons, brèmes, perches, truites et même brochetons), mais ne dédaigne pas quelques extras (écrevisse, grenouille, caneton, poule d'eau, rongeur...). Le cannibalisme n'est pas rare chez les brochets. En fait il existe des lacs canadiens où il est le seul gros prédateur, et où les gros spécimens se nourrissent principalement de... petits brochets.
Le grand brochet est un carnivore opportuniste qui se nourrit de tout ce qui est le plus facile à capturer. La taille de ses proies peut être aussi grande que le tiers ou la moitié de sa propre taille.


La carpe

Cyprinus carpio est une espèce de la famille des cyprinidés, cette Carpe est appelée Carpe commune sous sa forme sauvage et carpe cuir, carpe miroir ou encore carpe koï pour les formes d'élevage. C'est le plus volumineux représentant de sa famille. Ce poisson est de taille moyenne et vit dans les eaux douces en Europe, en Asie, en Extrême-Orient et en Amérique du nord.
Originaire de la Chine, où elle était déjà élevée, elle a été introduite en Europe à l'époque des Romains. Mais des fossiles ont été retrouvés dans l'ancien lit de la Seine.

Elle a une longue nageoire dorsale munie d'un rayon osseux et « barbelé » et sa mâchoire supérieure est garnie de « barbillons » (filaments tactiles/sensitifs). Sa bouche est protractile (qui s’allonge vers l’avant).
La carpe pèse jusqu'à près de 20 kg (des spécimens de 32 et 44 kg ont été capturés dans le delta du Rhône au filet).

Plutôt active au crépuscule et la nuit. L'hiver elle s'engourdit, et ralentit son activité qui reste tout de même marquée, surtout la nuit. Des études réalisées par les carpistes montrent que l’activité alimentaire des carpes est au plus bas entre décembre et février.
Il semble que cette carpe possède des facultés d'adaptation rapide a son environnement: la pression de pêche par exemple peut modifier son comportement alimentaire, ses lieux de repos, et son comportement global.

De juin à juillet, dans les eaux peu profondes, la femelle pond plusieurs milliers d'œufs adhésifs (environ 100 000 par kg de son poids), parmi les plantes aquatiques, dans une eau atteignant les 20°.
La carpe est réputée pour sa longévité, en général 18 à 20 ans, mais certains spécimens sont arrivés à 70 ans.

La carpe se nourrit de mollusques avec une prédilection pour les moules d'eau douce — anodontes —, larves d'insectes, vers, crustacés ; l'écrevisse faisant partie pour une grande part de son régime alimentaire (quand il y en a) et débris de végétaux. C'est un poisson fouilleur des fonds et déracineur des végétaux, et à l'occasion elle s'attaque aux autres poissons, mange les œufs.


Le black bass

le black-bass est un poisson originaire des USA : sa pêche a d'ailleurs conquis plus de 40 millions de personnes outre Atlantique! L'introduction de ce poisson omnivore remonte à 1890 en France, pourtant il reste méconnu des pêcheurs dans certaines régions. C'est maintenant au tour des Français de s'intéresser à ce poisson et à sa pêche originale qualifiée de sportive.
Il existe de nombreuses espèces, celui à grande bouche et celui à petite bouche étant les deux les plus connues. Seul le black bass à grande bouche s'est plutôt bien acclimaté dans les eaux françaises.

Son corps est ovale et sa tête représente le tiers de sa longueur. Il a une mâchoire inférieure proéminente et sa gueule largement fendue lui permet de s'attaquer à des proies très volumineuses. Sa nageoire dorsale comprend une partie constituée de rayons épineux pour se protéger des prédateurs et d'une partie se composant de rayons rameux. Le black bass a généralement un dos très foncé de couleur vert olive et un ventre de couleur argentée. Ses flancs laissent parfois apparaître une bande de losanges noirs.

En France, les bass peuvent espérer atteindre 60 centimètres pour 4 kilos (très rare) alors qu'aux USA ou au Maroc les gros sujets dépassent les 10 kilos pour 80 cm. Le poisson record pesait plus de 22 livres!
Les poissons d'un été mesurent en général une dizaine de cm, à 2 étés ils avoisinent les 20 - 25 cm, et à 3 étés ils atteignent la trentaine.

Une fois arrivés à cette taille, les black-bass n'ont pas toujours eu l'occasion de se reproduire, c'est pour cette raison qu'il vous est conseillé d'augmenter de vous même cette taille pour préserver l'espèce qui a bien du mal a s'implanter par endroit... Le no-kill (relacher le poisson après capture) voire un prévèlevement raisonné (non systématique) des prises est vivement conseillé pour ce fabuleux poisson de sport que vous aimerez retrouver au bout de votre ligne lors de votre prochaine sortie..



La brème

La Brême commune est de la même famille que la carpe, celle des cyprinidés. Son corps très haut et peu large lui permet de se faufiler parmi les herbes. Avec sa petite bouche aux lèvres épaisses orientées vers le bas, la brême peut trouver sa nourriture sur le fond. Les jeunes brême (plaquette) sont d'une couleur argentée tandis qu'adulte leur robe devient selon les fonds, couleur bronze ou vert olive foncé.

La brème est autochtone. On la recontre dans les eaux dormantes, les rivières et canauux. Elle vit en bancs parfois important,surtout dans les fleuves. S'il arrive parfois de la voir effleurer la surface, la Brème se tient généralement sur le fond.

Toute jeune, elle se nourrit d'algues, de plancton et de petits crustacés. Ensuite adulte (plateau), la brême prend de l'appétit et mange des larves, des invertébrés ainsi que des alevins. Grégaire, la brême se déplace en bancs parfois très importants lorsque la quantité de nourriture est suffisante. Au printemps, lorsque la température de l'eau est aux environs de 15°C, les mâles se couvrent de boutons appelés "boutons de noces". C'est le signe du début de la période de frai.
Elle pond des milliers d'oeufs qui s'accrochent aux herbes. En fonction de la température, les oeufs éclosent environ une semaine après. Sa croissance est lente. A un an l'alevin atteindra une dizaine de centimètres et il faudra patienter une dizaine d'années pour qu'elle atteigne un poids de 3 Kg.

La brême se pêche au fond et apprécie asticots, vers, maïs, pain et bouillettes.
Au coup, on utilisera une canne à anneaux télescopique ou à enboitement de 4m équipée d'un moulinet à tambour fixe. Sur le ligne, le flotteur sera fixé par le bas. Elle se terminera par un hameçon de 16 à 18.
Il est possible aussi d'obtenir de beaux succès en le pêchant au quivertip. On utilisera, en bout de canne un quivertip (dont la sensibilité est à choisir en fonction de la taille des brêmes) et sur la ligne, un amorçoir et un hameçon de 18 ou 20.

Famille : Cyprinidés
Autres noms : Grande Brème, Brame, Plateau, Plaquette, Brassen, Daoradou - Anglais : Bream
Poids maximum : 5-9 kg (2 Kg en moyenne)
Longueur maximale : 70-90 cm (35-40 en moy.)
Durée de vie : 15-20 ans
Période de frai : Avril à Juin
Ponte : 30 000-40 000 par kilo

Famille : Cyprinidés
Poids maximum : 700 g environ
Longueur maximale : 35 cm
Durée de vie : 10 ans
Période de frai : Mai - Juin
Ponte : 100 000 à 200 000






Truite arc en ciel

La truite arc-en-ciel est un salmonidé originaire du sous-continent nord-américain où il est commun, mais se trouvant également en Europe, où il a été introduit. Sa différenciation génétique d'avec la truite commune européenne (la truite fario) s'est faite lors de la dérive des continents.

* Longueur maximale observée : 120 cm pour le mâle.
* Poids maximum observé : 25 kg.
* Longévité maximale observée : 11 ans.

Son introduction dans les biotopes européens a un impact défavorable sur la faune aquatique : elle entre en concurrence avec la truite fario sur les mêmes niches écologiques. Mais bien que ne se reproduisant généralement pas dans les lacs et cours d'eaux européens, son comportement (plus grégaire) et ses habitudes alimentaires (taux de grossissement plus élevé) en font une des causes de la baisse des effectifs de la truite fario en Europe.

En Europe, les conditions d’une reproduction naturelle ne sont pas réunies. Il est pourtant difficile d’affirmer que cette espèce ne se reproduira jamais dans les rivières européennes. Cette anomalie s’explique partiellement du fait que la période de frai de la truite arc-en-ciel coïncide avec la période d’ouverture de la pêche des salmonidés, que les poissons introduits, issus de piscicultures, sont de taille modeste, dite « portion » soit 23 à 24 centimètres (ils atteindront rarement 30 centimètres avant d’être capturés)

Avec des habitudes alimentaires moins sélectives (taux de grossissement annuel plus élevé) et une meilleure résistance aux eaux de mauvaise qualité, la truite arc-en-ciel est mieux armée que les espèces autochtones pour faire face à la lente dégradation qualitative des rivières

Sous-embr:Vertebrata
Super-classe:Osteichthyes
Classe:Actinopterygii
Sous-classe:Neopterygii
Infra-classe:Teleostei
Super-ordre:protacanthopterygii
Ordre:Salmoniformes
Sous-ordre:Salmoniformes
Famille:Salmonidae
Sous-famille:Salmoninae
Genre:Oncorhynchus


Le chevesne

Le chevesne ou chevaine est une espèce de poisson d'eau douce très fréquent en Europe. En France, il est répandu sur tout le territoire hormis la Corse et le Finistère. On le rencontre principalement dans les rivières de deuxième catégorie ainsi que les zones inférieures des rivières de première catégorie. On peut aussi le retrouver jusque dans les lacs de moyenne montagne (lac d'Annecy, lac de Gérardmer…).

Son corps cylindrique et allongé avec de grosses écailles, une tête à front plat avec une bouche large, le dos est généralement foncé (gris-noir) et les flancs brillants ou parfois légèrement dorés. Il peut atteindre la taille de 80 cm pour environ 4 kg. Il est parfois confondu avec la vandoise.

Principalement dans les rivières courantes, il vit généralement entre deux eaux. En été il est souvent près de la surface et proche des berges à la recherche d'insectes alors qu'en hiver il descend vers le fond.

Poisson grégaire, se déplaçant en banc, souvent d'individus de même taille.

Omnivore et vorace, il mange pratiquement tout ce qui passe devant son nez : vers, larves, crustacés, mollusques, insectes, petits poissons, mousses de rivières, cerises, ...

Embranchement:Chordata
Sous-embr:Vertebrata
Super-classe:Osteichthyes
Classe:Actinopterygii
Sous-classe:Neopterygii
Infra-classe:Teleostei
Super-ordre:Ostariophysi
Ordre:Cypriniformes
Super-famille:Cyprinoidea
Famille:Cyprinidae
Genre:Squalius





créez vous aussi votre propre site !
La peche (Animaux - Autres)    -    Auteur : steven - France


6254 visiteurs depuis 2010-12-16
dernière mise à jour : 2011-04-23

Blog-City >> Animaux >> Blog #12810

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish