Société - Histoire
LE RAID



Le RAID est une unité d'élite de la Police nationale française. Le nom est choisi en référence au mot « raid » désignant un assaut militaire, mais a reçu par rétro-acronymie le sens Recherche, Assistance, Intervention, Dissuasion.

Fondé en 1985, par Robert Broussard et Ange Mancini notamment, l'unité participe sur l'ensemble du territoire national à la lutte contre toutes les formes de criminalité et de grand banditisme.

Placé sous l'autorité directe du directeur général de la Police nationale, le RAID est appelé à intervenir à l'occasion d'événements graves, nécessitant l’utilisation de techniques et de moyens spécifiques pour neutraliser les individus dangereux, par la négociation ou l’intervention.

Son rôle est notamment d'agir dans les situations de crise, du type prise d'otages, retranchement de forcenés ou arrestation de malfaiteurs à haut risque, mais aussi de contribuer à la lutte antiterroriste en apportant son concours à l'Unité de coordination de la lutte anti-terroriste (UCLAT) et aux autres services spécialisés, afin de mener des opérations de filature, d'observation, de renseignement et d'arrestations d'individus ou de groupes susceptibles de se livrer à des actions terroristes sur le territoire français.

L'unité est basée à Bièvres, sur le domaine de Bel-Air, dans le département de l'Essonne. Sa devise est : « Servir sans faillir ».
INTERVENTION NOTOIRE . Le RAID est notamment connu pour l'arrestation des chefs d'Action directe en 1987, la libération des enfants pris en otage par un homme dénommé (HB) (Human-Bomb) en 1993, l'intervention contre des islamistes du GIA à Roubaix (Gang de Roubaix) en 1996, l'arrestation d'Yvan Colonna en 2003. De nombreuses arrestations des chefs de l' E.T.A. dans le pays basque français ainsi qu'en Auvergne (2009, 2010) ainsi que L'arrestation de Jean-pierre Treiber en 2009.


- LES MISSION DU RAID
Le RAID est notamment connu pour l'arrestation des chefs d'Action directe en 1987, la libération des enfants pris en otage par un homme dénommé HB (Human-Bomb) en 1993, l'intervention contre des islamistes du GIA à Roubaix (Gang de Roubaix) en 1996, l'arrestation d'Yvan Colonna en 2003. De nombreuses arrestations des chefs de l' E.T.A. dans le pays basque français ainsi qu'en Auvergne (2009, 2010) ainsi que L'arrestation de Jean-pierre Treiber en 2009.
-EFFECTIF DU RAID
Le RAID comporte au 1er aout 2009 168 fonctionnaires, dont 3 membres du corps de conception et de direction (commissaires de police), 21 du corps de commandement, 119 du corps d'encadrement et d'application et 25 personnels administratifs et techniques (dont 1 psychologue et 6 médecins).

L’accès à l'unité impose des règles très strictes, notamment en ce qui concerne les tests d’aptitude physique, médicaux et psychotechniques.

* 3 tués en service commandé depuis sa création:
o Christian Caron (44 ans, marié et père de 3 enfants) le 31 août 1989 à Ris Orangis (91)
o Fernand Seither (27 ans) le 31 août 1989 à Ris Orangis (91)
o René Canto, le 16 avril 1995 à Ajaccio (2A)
-COMPOSITION DU RAID
Le RAID est composé :

* d’une division administrative et financière ;
* de 3 sections opérationnelles (chacune ayant sa spécialité) ;
* d’un groupe médical, constitué de 6 médecins anesthésistes-réanimateurs/urgentistes ;
* d’un groupe de formation, chargé de la formation initiale pour les nouveaux membres du RAID ;
* d’une salle de traitement de l'information (SOTI), qui va recevoir les ordres de missions.
* d'un groupe de négociation, pionnier en la matière.

Chaque section est composée de groupes d’intervention d’environ 15 policiers. Deux groupes réunis constituent une brigade.


-LE GROUPE CYNOPHILE DU RAID.Le groupe cynophile est constitué de 8 maîtres-chiens, 3 chiens d’assaut et 8 chiens de recherche en explosifs. Les binômes, composés d’un maître-chien et d’un chien, ont une habilitation d’intervention pour intégrer systématiquement l’effectif du groupe d’alerte. Au-delà de l’intervention du chien d’assaut sur une opération (en fonction de la dangerosité de la situation), l’essentiel du travail du groupe cynophile reste l’engagement des chiens de recherche en explosifs, notamment en ce qui concerne la sécurisation des lieux et cortèges lors des déplacements du Président de la République.


-VOICI L'EMBLEME DU GROUPE CYNOPHILE DU RAID
ARMEMENT DU RAID Voici les différentes armes employées par les hommes du RAID :

* Glock 17, et encore un peu :
o Beretta M-92F,
o Glock 19,
o Glock 26;
* Glock 18 ;
* Heckler and Koch G36 ;
* Heckler & Koch MP5k ;
* Heckler & Koch 53;
* SIG 553 SOW;
* FN-P90 - VIP protection ;
* Remington M870 Police ;
* Bennelli Super 90 M3 ;
* Molot Vepr 12 ;
* Beretta M3P ;
* Franchi SPAS 15 ;
* Fusil de précision PGM Ultima Ratio, .308 Winchester;
* Fusil de précision longue portée PGM Hécate II .50 BMG ;
* Heckler & Koch PSG-1 ;
* FN Minimi ;
* Heckler & Koch MG3 ;
* Heckler & Koch 69.
* Sig-Sauer SP 2022



créez vous aussi votre propre site !
LE RAID (Société - Histoire)    -    Auteur : GUILLAUME - France


10883 visiteurs depuis 2011-01-01
dernière mise à jour : 2012-03-22

Blog-City >> Société >> Blog #12871

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish