Technologie - Electronique
Le-Sons-Dans-Tout-Ses-Etats

Le son dans tout ses états !





Les platines sont les ancêtre des poste de musique d'aujourd'hui. Et les CD sont aussi les ancetre des disque vinyl. Les platines servent a écouter la musique mais ont ne sens sert pas de la meme maniere que un poste d'aujourd'hui. Ont place le disque vinyl sur la platine ont met le bras dessus et le disque tourne pour faire defiler la musique.
Il existe des 33 tours et des 45 tours. Les vielles platines sont encore disponible en brocantes mais des nouvelles se trouve dans le commerce.


Le gramophone

Les gramaphone qui a etait inventer Emilie Berliner en 1889.
Le premier disque qui a etait inventer etait en verre, faisait 27,5 de diamètre...
Maintenant l'ancêtre du lecteur ou graveur CD est le gramophone...

Le gramophone est composée de:


-Un plateau tournant, sur lequel est posée le disque. Le plateau est mis en rotation au moyen d'une manivelle ou d'un moteur à ressort.
-Un bras comportant une tête de lecture, elle même composée d'une aiguille et d'un diaphragme, pouvant pivoter et suivre le déplacement de la tête sur le disque.
-Un dispositif d'amplification, de forme conique. Le plus fréquent est un pavillon en tôle décorée.

Comment enregistrer un son ?


Thomas Edison, a inventé en 1877 du premier appareil enregistrant refaisant les sons, utilise un disque en cire, une matière très molle. Pour enregistrer le son, l'utilisateur doit parler ou chanter dans un cornet acoustique. Thomas Edison a fixé une membrane ultra sensible aux vibrations au bout du cornet acoustique. Il a eu l'idée d'accrocher une aiguille à cette membrane : l'aiguille vibre de la même manière et va faire des petits creux dans le disque en train de tourner.

Comment écouter un son ?


Lorsque la personne a terminé son enregistrement, on peut l'écouter en remettant l'aiguille au bout du sillon: rainure qu'il y a sur le disque vinyle. On fait tourner le disque à la même vitesse qu'à l'enregistrement et l'aiguille se met à vibrer en passant sur les différentes aspérités. Les vibrations refond les mêmes sons qu'à l'enregistrement.

Thomas Edison utilisait des cylindres qu'il faisait tourner manuellement: on appelle cet appareil le phonographe. Les disques sont apparus un peu plus tard: est alors apparu le gramophone.





Le Magnetophone

Un magnétophone est un appareil qui permet d'enregistrer des sons sur une bande magnétique. Les bandes peuvent être en bobine ou en cassette.

Le nom Magnetophone était une marque déposée par AEG et IG Farben et désignait les seuls enregistreurs à ruban. Ce terme est passé dans le langage courant, devenant un nom commun.

Le principe est de polariser grâce à une tête magnétique, les particules métalliques magnétiques d'un support souple en ruban, défilant à vitesse constante sur la tête.


Le lecteur CD

Le lecteur de CD est un lecteur de disque optique qui lit au moyen d'une diode laser, les disques optiques appelés disques compacts ou CD, qu'il s'agisse de CD audio ou de CD-ROM informatiques.

Quand il est utilisé pour écouter des CD de musique, le lecteur de CD est soit intégré à une chaîne Hi-fi, soit utilisé comme composant externe relié à la chaîne Hi-fi ou à un amplificateur audio.

En informatique, le lecteur de CD se présente soit sous la forme d'un périphérique interne se trouvant dans l'unité centrale, soit d'un périphérique externe relié à l'ordinateur par un port USB ou FireWire.


mp3

Le concept de « saga mp3 » a été créé fin 2000 par John Lang (alias Pen of Chaos ou POC) avec son aventure : le Donjon de Naheulbeuk[3]. L'originalité résidait alors dans le fait de proposer une histoire humoristique distribuée gratuitement au format MP3 par l'intermédiaire de son site web personnel.

Dans la lignée des histoires orales diffusées (comme H2G2 (le "Guide du voyageur Galactique") ou les épisodes des romans-feuilletons d'amour qui passaient autrefois à la radio), ce nouveau genre modifie les codes par un format plus moderne et un mode de diffusion global, l'Internet.

En s'inspirant des Deux minutes du Peuple de François Pérusse[3], POC a créé un nouveau genre dont le nombre d'adeptes a largement augmenté en à peine 5 ans. Le nombre de sagas mp3 s'est également accru de manière considérable. Ainsi, fin 2008, le site français Netophonix recense plus de 340 sagas mp3...

La saga mp3 est dans son concept une création qui s'apparente aux audio theater anglo-saxons, où l'on retrouve de nombreux thèmes abordés dans les sagas mp3 francophones, telles les parodies d'œuvres cinématographiques, l'adaptation radiophonique d'œuvres écrites, de pures créations audiophoniques, etc.
Les instruments


Les instruments a vents

Un instrument à vent (ou aérophone) est un instrument de musique dont le son est produit grâce aux vibrations créées par une colonne d'air provenant du souffle d'un instrumentiste, (flûte, trompette… ), d'une soufflerie mécanique (orgue, accordéon) ou d'une poche d'air (cornemuse, veuze… ). Les instrument à vent peuvent être fabriqués avec toutes sortes de matières (du bois, du métal, du plastique, du plexiglas, du cristal, de l'ivoire ou de l'os), et certains utilisent des technologies mécaniques, électroniques ou informatiques.

Accordéon
Antsiva (conque malgache)
Basson
Bandonéon
Bāngdí (piccolo chinois)
Biniou (cornemuse bretonne)
Birbyne
Bombarde
Bugle
Cabrette (cornemuse auvergnate)
Carnyx
Caval (flûte roumaine)
Clairon
Clarinette
Conque
Contrebasse à vent
Contrebasson
Cor anglais
Cor de basset
Cor de chasse
Cor des Alpes
Cor d'harmonie
Cor naturel
Corne
Corne de brume
Cornemuse
Cornet à bouquin
Cornet à piston
Cromorne
Diable
Didgeridoo


Dízi (flûte horizontale chinoise)
Dòngxiāo (flûte verticale chinoise)
Electronic Wind Instrument, instrument à vent électronique
Euphonium
Fifre (flûte traversière)
Flûte
Flûte à bec
Flûte de pan
Flûte traversière
Ghaïta (voir Zurna)
Gaïta (cornemuse espagnole et portugaise)
Galoubet
Gasbâ (flûte tunisienne)
Harmonica (instrument à anche libre)
Harmonium (orgue)
Hautbois (instrument à anche double)
Hautbois d'amour
Hélicon
Kankangui (trompette du Bénin)
Kaval (flûte bulgare)
Klaxon
Koudi (flûte traversière chinoise en bambou)
Launeddas (instrument sarde)
Magrouna
Mellophone
Mélodica
Mezoued (cornemuse tunisienne)
Musette
Nay (flûte orientale)
Ocarinã (petite flûte roumaine)
Ophicléide
Organetto (petit accordéon)
Orgue
Orgue de Barbarie
Piccolo
Qarnay ouzbek
Quena (flûte indienne des Andes)
Rhombe
Saxhorn
Sacqueboute
Saxophone
Serpent
Sheng (orgue à bouche à anche libre chinois)
Shophar (corne hébraïque)
Sifflet
Sodina (flûte malgache)
Soubassophone
Suŏnà (trompe de cérémonie chinoise, dérivée de la zurna)
Suling (flûte indonésienne)
Trombone
Trompe
Trompette
Tuba et Tuba wagnérien
Xun (flûte globulaire chinoise, proche de l'ocarina)
Zokra (instrument à anche double arabe)
Zurna (instrument à anche double turc)


les instruments à cordes

Un instrument à cordes, aussi appelé cordophone, est un instrument de musique dans lequel le son est produit par la vibration d'une ou plusieurs cordes.

Ces vibrations sont calculées afin d’obtenir une fréquence précise (ex : 440 Hz pour le la3 du piano), qui est elle-même amplifiée par le corps de l’instrument.

Les cordes ont subi de nombreuses évolutions, dues notamment à la technologie disponible au moment de la fabrication de l’instrument (fibres végétales pour les civilisations primitives, fibres synthétiques, nylon, actuellement), mais aussi à la situation géographique (crin de cheval en Asie, en soie en Extrême-Orient…). Afin d’améliorer l’élasticité, les luthiers entourent la corde d’un fil d’acier, puis, pour améliorer la solidité, ils décident de l’entourer d’un fil de métal (cuivre, fer, …).

Il existe 4 modes de jeu principaux (hors modes contemporains) sur les cordophones :

par pincement des cordes, avec les doigts, un plectre (ou médiator), des onglets ou un mécanisme
par frappement avec des baguettes ou de petits marteaux (comme pour le piano)
par frottement avec un archet (la viola de braccio, le violon…)
avec des cordes à vides (cordes sympathiques, viole d’amour).
L'histoire des instruments à cordes est vieille de plusieurs milliers d'années. Au départ, l'instrument n'avait probablement qu'une seule corde (comme le bull-roarer), et ce n'est qu'au fil des siècles que ce type d'instrument s'est perfectionné. Dès l'Égypte ancienne, on connaissait les joueurs de harpe, au Moyen Âge, les ménestriers s'accompagnaient au luth, etc.

Alto
Arpeggione
Baryton
Contrebasse
Dombra
Rébec (précurseur du violon, à trois cordes)
Pochette (petit violon très étroit du maître à danser)
Quinton (violon ou alto à cinq cordes)
Viola all'inglese
Viola da spalla ou Viola pomposa
Viole de gambe
Viole d'amour
Violon
Violon baroque
Violone (basse baroque a six cordes)
Violon d'amour
Violoncelle
Viole d'Orphée (viole de gambe avec cordes en laiton)
Violoncello all'inglese (instrument «d'amour», avec 12 cordes sympathiques)
Vielle à roue (les cordes sont frottées par une roue actionnée par une manivelle)
Remarque : le professionnel chargé de la fabrication et de l'entretien de cette première famille d'instruments est appelé luthier.
Instruments à cordes pincées [modifier]
À clavier :
clavecin
clavicytherium
épinette
muselaar
virginal



À l'aide des doigts ou d'un plectre :
banjo
balalaïka
cithare
cobza
contrebassine
basse
charango
cuatro
guitare
harpe
luth
lyre
mandoline
mandore
moodswinger
moonlander
oud
pipa
shamisen
sitar
théorbe
tiple


Les percussions

Un instrument de percussion est un instrument de musique dont l'émission sonore résulte de la frappe ou du grattage d'une membrane ou d'un matériau résonant.

Cette famille d'instrument peut être utilisée dans tous types de musique, de la musique traditionnelle au grand orchestre symphonique de musique classique — par exemple dans la Musique pour cordes, percussion et célesta de Béla Bartók (le célesta étant aussi un instrument de percussion avec un clavier).

Ils constituèrent probablement les premiers instruments de musique et font partie intégrante de la plupart des genres musicaux.



Un artiste de rue jouant des percussionsGénéralement, quelques éléments de percussions sont utilisés par le batteur, au sein d'un groupe de musique. Mais quelquefois, le percussionniste détient une place à part entière dans les orchestres avec ou sans batteur, voire peut prendre la place de tout ou partie des autres instruments avec l'arrivée de l'électronique, reprenant à la boite à rythmes la position dominante qu'il avait.

On distingue les percussions à peau (ou membranophones) des idiophones. On trouve également dans cette catégorie quelques cordophones, mais cela reste relativement exceptionnel.

Agogô
Alfaia
Balafon
Batterie
Bendir
Block chinois
Bodhran
Bombo
Bongo
Caisse claire
Cajón
Castagnettes
Célesta
Cencerro
Charleston
Chekeré
Chocalho
Chulu
Claves
Cloche
Cloches tubulaires
Conga
Cymbale
Dabakan
Daf
Darbouka
Djembé
Flex-a-tone
Fûts ou Toms
Ganza
Hang
Glockenspiel
Gong
Grosse caisse
Guimbarde
Guiro
Kazoo ou mirliton
Khol
Lame à tonnerre
Maracas
Marimba
Marimbula
Metallophone
Mirliton ou kazoo
Mridang
N'tama
Pakhâwaj
Planche à laver ou Planche à Pain
Pung
Qilaut
Reco-reco
Redoble
Répinique
Riqq
Roto-toms
Roue à carillons
Santour
Sanza
Steel-drum
Surdo
Tablâ
Tarambouka
Tam-tam
Tamborim
Tambour
Tambourin
Tambourin à cordes
Timbal
Timbales
Timbales
Toere
Tongue Drum
Triangle
Tơ rưng
Txalaparta
Ütőgardon
Vibraphone
Vibraslap
Wankara
Wood-block
Xylophone
Zarb


Le nom du concepteur est Edouard-Léon Scott de Martinville.
Edouard-Léon Scott né en 1817 et mort en 1879 à Paris.
Il créa le phonautographe en 1857, le 25 mars 1857 il déposa un brevet d'un appareil baptisé
le phonautographe qui enregistre le son sans toutefois le restituer.
La définition de ce mot est un appareil d'enregistrement de la voix, enregistrant les vibrations acoustiques sur du noir de fumée, ancêtre du phonographe.

Comment sa fonctionne?
Cet un dispositif composé d'un pavillon relié à un diaphragme qui récolte les vibrations acoustiques. Transmis pa un stylet qui les graves sur une feuille de papier enduite de noir de fumée, laquelle est enroulée autour d'un cylindre rotatif.




LE PHONAUTOGRAPHE.


UNE GRAVURE D'UN PHONAUTOGRAPHE.


MP3

L'inventeur de mp3 est Fraunhofer



créez vous aussi votre propre site !
Le-Sons-Dans-Tout-Ses-Etats (Technologie - Electronique)    -    Auteur : TicTacTu Craque -4e1 - France


70557 visiteurs depuis 2009-10-06
dernière mise à jour : 2010-02-16

Blog-City >> Technologie >> Blog #10092

Utilisateur
espace multi-utilisateurs
n°(1-30)
Mot de passe :
Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish