Sciences - Sciences de la vie
FORMATION ET RECHERCHE EN HYDROBIOLOGIE ET AQUACULTURE UNIVERSITE DE KISANGANI

UNIVERSITE DE KISANGANI
FACULTE DES SCIENCES
DEPARTEMENT D’HYDROBIOLOGIE& AQUACULTURE


Le batiment administratif de la Faculté des Sciences.
INTRODUCTION


La R.D. Congo est la deuxième puissance mondiale en eau douce (après le bassin de l’Amazone). En effet, grâce à la morphologie en cuvette du bassin du fleuve Congo et au fossé d’effondrement de l’Est, le réseau le plus dense des rivières, ruisseaux et lacs d’Afrique est concentré en R.D. Congo. Cependant, ces écosystèmes semblent peu étudiés pour ce qui est de la qualité de leurs eaux, de leur flore et faune. Ce qui exclut leur gestion rationnelle ou leur conservation fondée sur les bases scientifiques, alors que le pays doit compter sur ces ressources pour son avenir harmonieux. Cet avenir ne pourra être reluisant que s’il se construit sur base de la formation et du renforcement des capacités d’une élite autochtone.

C’est ainsi que pour contribuer a remédier a cette situation, l’Université de Kisangani a ouvert (depuis l’année académique 2002-2003) le Département d’Hydrobiologie et Aquaculture à la Faculté des Sciences. Le laboratoire d’Hydrobiologie et Aquaculture fut créé ensuite pour appuyer et orienter les activités de formation et de recherche au sein de ce Département malgré l’insuffisance de moyens matériels et financiers.

Ce Laboratoire s’intéresse à la recherche aussi bien fondamentale qu’appliquée en vue de la connaissance du milieu aquatique équatorial (très peu connu) et de son exploitation rationnelle (contribution à la lutte pour l’autosuffisance alimentaire et à la conservation des ressources aquatiques).

Ces activités, bien que limitées par l’insuffisance des matériels de base et des moyens financiers, sont menées dans les domaines suivants :

- Evaluation de la qualité physico-chimique et biologique des eaux de surface ;
- Etude approfondie des communautés végétales et animales : structure, dynamique, relations trophiques, effets de pollution… ;
- Evaluation et exploitation des ressources ichtyologiques et leurs impacts à court et à long terme ;
- Amélioration technologique de l’aquaculture pour la sauvegarde notamment de l’ichtyobiodivérsité.


C’est ainsi que nous avons voulu créer ce site personnel avec espoir que ça pourra contribuer à l’épanouissement de ce jeune département par l’échange des idées que cela peut susciter avec les différents visiteurs.


Une vue de la rivière Tshopo à Kisangani.
PROGRAMME DES COURS AU DEPARTEMENT D’HYDROBIOLOGIE

La formation comporte trois cycles :
• Cycle de Graduat (premier cycle)
• Cycle de licence(deuxième cycle)
• Troisième cycle ( DEA et Doctorat)


Le premier cycle comporte trois années d’études suivant le programme ci-dessous :

Première année

N°, INTITULES DES COURS ET NOMBRE D'HEURES
(Théorie,Pratique et Total)
01. Biologie générale 90, 45, 135
02. Chimie générale 75, 45, 120
03. Mathématiques 45, 45, 90
04. Physique générale 60, 45, 105
05. Education à la citoyenneté 45, -, 45
06. Logique,expression orale et écrite 15, 30, 45
07. Anglais technique 1 30, 15, 45
08. Biologie et société 30, -, 30
09. climatologie 30, 30, 60
10. géologie 30, 30, 60
11. Informatique 1 30, 30, 60
TOTAL 480, 315, 795


Deuxième année

N°,INTITULES DES COURS ET NOMBRE D'HEURES
(Théorie, Pratique et Total)

01. Morphologie végétale :Organographie 30, 30, 60
02. Botanique et Systématique 60, 45, 105
03. Morphologie et anatomie comparée des invertébrés 45, 30, 75
04. Morphologie et anatomie comparée des vertébrés 45, 30, 75
05. Ecologie générale 30, 30, 60
06. Microbiologie générale 30 30 60
07. Chimie organique 45, 30,
08. Biochimie générale 30, 30, 60
09. biomathématique 30 30, 60,
10. Anglais technique 2 30, 30, 60
11. Informatique 1 30, 30, 60
12. Initiation à la recherche scientifique 30 15 75
TOTAL 435, 360, 795

Troisième année

N°,INTITULES DES COURS ET NOMBRE D'HEURES
(Théorie, Pratique et Total)

01. Génétique 45, 30, 75
02. Informatique 30, 15, 45
03. Anglais technique 3 15, 30, 45
04. Pédologie 30, 30, 60
05. Conservation de la nature 30, -, 30
06. Physiologie animale 45, 30, 75
07. Physiologie végétale 1 30, 30, 60
08. hydrobiologie 60, 60, 120
09. pisciculture 30, 15, 45,
10. Technique de laboratoire en Hydrobiologie -, 30, 30
11. Stage spécialisé -, 90, 90
12. Rédaction et défense d’un travail de fin de cycle - - -
TOTAL 405, 525, 930


Le deuxième cycle comporte deux années d’études suivant le programme ci-dessous :

Première année

N°, INTITULES DES COURS ET NOMBRE D'HEURES
(Théorie,Pratique et Total)

01. Chimie des eaux 30, 30, 60
02. Limnologie physique 30, 30, 60
03. Limnomicrobiologie 30, 30, 60
04. Ichthyologique 45, 45, 90
05. Planctonologie 45, 45, 90
06. Hydrobotanique 30, 30, 60
07. Invertébrés aquatiques 30, 30, 60
08. Responsabilités dans l’environnement 15, 15, 30
09. Histoire et critique des sciences 30, -, 30
10. séminaires -, 45, 45
11 Stage -, 120, 120
TOTAL 285, 420, 705


Deuxième année

N°, INTITULES DES COURS ET NOMBRE D'HEURES
(Théorie,Pratique et Total

01. Vertébrés aquatiques 60, 30, 90
02. Aménagement et gestion des ressources aquatiques 45, 30, 75
03. Technologie et économie des pêches 45, 30, 75
04. Ethique et déontologie professionnelle 15, -, 15
05. Gestion des aires protégés 30, 15, 45
06. Séminaire d’hydrobiologie -, 45, 45
07. Stage de deux mois -, 320, 320
08. Rédaction et défense d’un mémoire - - -
TOTAL 195, 470, 665

PROGRAMME DE DEA en GESTION DE LA BIODIVERSITE.

01. Gestion de milieux humides, 15H. Pr.Jean-Claude MICHA (FUNDP/Namur, Belgique)
02. Conservation et valorisation de ressources végétales, 15H. Pr. Jean LEJOLY (ULB/Belgique)
03. Méthodologie de la recherche scientifique, 15H. Pr. NDJELE MIANDA Léopold (Unikis/RDC)
04. Ecologie du paysage et système d'iformation géographique, 15H. Pr. JAN BOGAERT (ULB/Belgique)
05. Anglais scientifique, 15H. Pr. BAIGBA LONU (Unikis/RDC)
06. Biostatistique, 15H. Pr. TSHIMPANGA Joseph (Unikis/RDC)
07. Gestion des Ressources Naturelles, 15H. Pr. DUDU AKAIBE et Pr. MATE MWERU (Unikis/RDC)
08. Informatique, 15H.
09. Ornithologie, 15H. Pr. LIBOIS (Ulg/Liége, Belgique)
10. Séminaire I
11. Séminaire II
12. Rédaction et défense d'un Mémoire


Lors d'un départ sur terrain pour la recherche sur la rivière Maiko


En pirogue lors d'une campagne d'échantillonage des poissons sur le Fleuve Congo.
PERSONNEL ACADEMIQUE ET SCIENTIFIQUE


Personnel permanent :

1. Professeur ULYEL ALI-PATHO
Docteur en Sciences, option Ecologie & Aquaculture
email : alipatho@yahoo.fr
Tel.+243998506555.

2. Professeur Ir. NYONGOMBE UTSHUDYENYEMA
Docteur en sciences, Option Zootechnie
Tél. +243998508451

3. Professeur Alidor KANKONDA BUSANGA
Docteur en sciences
email : kankonda2000@yahoo.fr
Tél. +243998506905

4. Chef de Travaux KAZADI MALUMBA
Diplômé d'étude Approfondie en Gestion de la Biodiversité
Tél. +243812008821

5. Chef de Travaux KASWERA Consolé
Diplômée d'étude Approfondie en Gestion de la Biodiversité.
Tél. +234997771743

6. Assistant MONGINDO ETIMOSUNDJA
Diplômé d'étude Approfondie en Gestion de la Biodiversité.
email: pmongindo@yahoo.fr
Tél. +243997729577

7. Assistant MAHAMBA BYANIKIRO
Licencié en Sciences, Option Zooécologie.

8. Assistant NDAKI N’SILA
Licencié en Sciences, Option Hydrobiologie.
Tél. +243998507104

9.Assistant KANGELA KINGOMBE
Licencié en Sciences, Option Hydrobiologie.
Tél. +243812670179

10. Assistant BEGAA YENDJOGI
Licencié en Sciences, Option Hydrobiologie
email:begaa_levieux@yahoo.fr

11.Assistant TAMBWE LUKOSHA
Licencié en Sciences, Option Hydrobiologie.
Tél. +2439811950831

En plus de ce personnel permanent, le Département bénéficie du service des autres membres du personnel académique et scientifique tant des autres Départements de la Faculté des Sciences que des autres Facultés de l’Université de Kisangani.



Quelques professeurs de la faculté des sciences
PROGRAMME DE RECHERCHE

- Ichtyobiodiversité des milieux aquatiques et zones humides forestières de la cuvette centrale Congolaise ;

- Pollution, qualité biologiques des cours d’eaux et sources ;

- Biodiversités et écologie du zoomacrobenthos des cours d’eau des forêts de basses altitudes et leur utilisation comme indicateur de la qualité écologique du milieu dans le cadre de l’exploitation forestière ;

- Plancton et amélioration de l’alimentation naturelle des poissons d’élevage par la fertilisation organique ;

- Reproduction artificielle des espèces de poissons utiliseés en aquaculture (notamment Clarias garimpeiros,Chrysychthys sp., Auchenoglanis sp.) afin de disponibiliser les alevins de bonne qualité pour les pisciculteurs.

- Biologie et écologie des crevettes de ruisseaux de la région de Kisangani

- Hydrobiologie et Aquaculture



une équipe de recherche en pleine recolte des macroinvertébrés sur un ruisseau de forêt primaire


Récolte des échantillons quantitatifs lors d'une étude sur l'abondance et la biomasse des Crustacés Décapodes de la région de Kisangani.




Au laboratoire lors d'une séance d'identification des échantillons.


Séance d'identification du zooplancton au laboratoire


L'indetification d'un Décapode (Potamonautidae)au laboratoire


Un Paleomonide commun de la région de Kisangani:Macrobranchium sollaudii


Quelques spécimens de Caridina africana,un Atyidé dominant de ruisseax de la forêt de basse altitude de Kisangani.


Quelques macroinvertébrés présents dans les ruisseaux forestiers de Kisangani
PROJETS DE RECHERCHE


• Biodiversité et écologie du zoomacrobenthos des ruisseaux de forêt de basses altitudes de Kisangani ;

• Ecologie alimentaire et biologie de reproduction de Chrysychthys wagenaari et Citharinus gibbosus et leur essaie d’élevage dans les étangs ;

• Evaluation de la qualité biologique des cours d’eau des forêts de basses altitudes de Kisangani par l’utilisation de zoomacrobenthos comme bioindicateurs ;

• Plantes itchtyotoxiques et techniques traditionnelles de pêche utilisée dans la région de Kisangani ;
THÈSE REALISEE

- Ecologie des Décapodes du ruisseau Masangamabe dans la Réseve Forestière de Masako à Kisangani (R.D.Congo)

Par KANKONDA BUSANGA Alidor

MEMOIRE DU DEA REALISE

- Biologie et écologie de crevette de l'espèce Macrobrachium sollaudii (Palaemonidae) de Man 1925, du ruisseau Avokoko à Kisangani, République Démocratique du Congo.

Par MONGINDO ETIMOSUNDJA Jean Papy

TRAVAUX DE FIN DE CYCLE DE LICENCE POUR LA PREMIÈRE PROMOTION (ANNÉE ACADÉMIQUE 2004-2005)

1. Etude de la biologie de reproduction et du régime alimentaire de Citharinus gibbosus BOULENGER 1899 (CYPRINOFORMES, CITARINIDAE)
de la région de Kisangani (R.D.Congo).

Par KASEREKA NGURANO Claude

2. Etude du régime alimentaire de Chrysychthys wagenaari BOULENGER 1899 (SILURIFORMES, BAGRIDAE)du fleuve Congo et de la rivière Tshopo
à Kisangani (R.D.Congo).

Par NDJAKI N’SILA Jacob

3. Contribution à l’évaluation comparée de la qualité biologique (sur base du zoomacrobenthos) des eaux des ruisseaux NDONGA , AMANDJE et AMAKASAMPOKO de la Réserve Forestière de Masako à Kisangani (R.D.Congo)

Par TAMBWE LUKOSHA Ernest

TRAVAUX DE FIN DE CYCLE DE LICENCE POUR LA DEUXIEME PROMOTION (ANNÉE ACADÉMIQUE 2005-2006)

1. Croissance et production de Tilapia zillii (GERVAIS, 1848). (Pisces: Cichlidae, perciformes)nourri à basse d'Azolla pinnata (Azolaceae) au Domaine Agropiscicole Nyongombe (DAPN) à Kisangani, RD. Congo

Par KANGELA KINGOMBE Victor

2. Ecologie des Décapodes du ruisseau Avokoko à Kisangani:Densité, Biomasse et Dynamique des population de Caridina africana Kingsley 1882 et de Caridina togoensis Hilgendorf 1893. RD Congo

Par MONGINDO ETIMOSUNDJA Jean Papy

3. Contribution à la connaissance de la communauté Zooplanctonique des étangs Ngene-ngene et Déchaux alimentés par les fumiers organiques

Par ALOBE BOTOHAMBA Raphaël

4. Etude comparée de trois aliments à base de sous produits locaux sur l'évolution en poids et en taille de Auchenoglanis occidentalis, BOULENGER, 1899 (Siluriformes, Claroteidae) à Kisangani (RD. Congo)

Par BEGAA YENDJOGI Samuel2


Lors d'une séance des travaux pratiques.


Lors d'une séance de natation.
QUELQUES ARTICLES ET NOTES SCIENTIFIQUES RÉCEMMENT PUBLIÉS OU PRÉSENTÉS


1. Danadu, M., Juakali, M., Devos, L., Munsala,L., et Ulyel, A.P., 2003 :Contribution à l’étude de la Faune Ichtyologique des environs de Kisanagni :inventaire des poissons des rivières ITUBU et ROMEE, sous affluent et affluent du fleuve Congo, rive gauche (R.D.CONGO) Ann. Fac. Sci.Unikis 12 (2) :293-302.

2. Kankonda, B., Bola, Y.,and Ulyel, A.P., 2004: preliminary data on the population dynamics of Caridina Africana Kingsley 1882 (Decapoda, Athydae)of Masangamabe stream (Kisangani, D.R.Congo) Abstract submitted and accepted for presentation at SIL XXIX Congress at Lahiti Finland, 8-14 August 2004.

3. Kankonda, B., Nyongombe, O., and Ulyel, A.P.,2003: Contribution of the mapping of Kisangani stream pollution by using bentic macroinvertebrates as bioindicaters (D.R.Congo). Abstract submitted and accepted for presentation at watter pollution 2003 Wessex Institute of Technology conference hold in Spain.

4. Kankonda, B., Mateso, T., Katembwa, T., et Ulyel, A.P., 2003: Données préliminaires sur les fluctuations journalières de quelques facteurs physico-chimiques dans les ruisseaux KABONDO et KAMUNDELE à Kisangani (R.D.Congo). Ann. Fac.Sci. Unikis 12(2) :362-371.

5. Kankonda, B. Paluku, W., Kaswera, K., et Ulyel, A.P., 2003: Etude préliminaire de la densité et de la biomasse de groupes macrobentiques des ruisseaux KABONDO et KONGA-KONGA (Kisangani, R.D.Congo). ). Ann. Fac.Sci. Unikis 12(2) :326-335

6. Shako, L., Kankonda, B., et Oleko, W., 2003 : Influence des déchets de la BRALIMA sur la qualité bactériologique et physico-chimique de l’eau de la rivière TSHOPO à Kisangani (R.D.Congo). Ann. Fac.Sci. Unikis 12(1) :92-98.

7. Ulyel, A.P., Mutombo, K., Nyongombe, U., et Kankonda B.,2003 : Etat actuel de la pisciculture dans la ville de Kisangani et ses environs(R.D.congo). Ann. Fac.Sci. Unikis 12(2) :470- 475


LES RESUMES CI-DESSOUS ONT ETE SOUMIS ET ACCEPTES POUR PRESENTATION AU HUITIEME CONGRES INTERNATIONAL DE LIMNOLOGUES D’ EXPRESSION FRANÇAISE (CILEF 2006) TENU EN TUNISIE EN MARS 2006


DIVERSITE BIOLOGIQUE ET STRUCTURE DES PEUPLEMENTS MACROBENTHIQUES DES RUISSEAUX DE LA FORET OMBROPHILE DE KISANGANI (RD. CONGO).

Par : KANKONDA, B., MAHAMBA, B., PALUKU, W. et ULYEL, A.P.

Département d’Hydrobiologie. Faculté des Sciences. Université de Kisangani.
B.P. 2433 Kisangani/RD. Congo.
Email : kankonda2000@yahoo.fr
Tél : +243998506905


Les ruisseaux Ndonga en forêt primaire (station1), Amandje en forêt secondaire (station 2) et Amakasampoko en jachères (station 3), situés dans la Réserve Forestière de Masako ont servi à une étude quantitative des macro invertébrés benthiques, entreprise d’Août 2002 à Juillet 2003.

Le but poursuivi était d’évaluer la biodiversité et d’étudier la structure des peuplements zoomacrobenthiques de ces trois ruisseaux.

Douze campagnes de prélèvement du zoomacrobenthos réalisées à l’aide d’un filet Surber ont permis de récolter 3076 spécimens représentant 49 familles regroupées en 12 ordres.

Certaines familles du zoomacrobenthos sont limitées à un seul ruisseau, d’autres par contre sont largement représentées dans deux ou trois ruisseaux. Trois familles sont des taxa « canopée » (présents dans les stations 2 et 3) quatre sont des taxa « sensibles » (présents uniquement dans la station 1) et sept sont des taxa « adoptifs » (présents uniquement à la station 2).

L’évaluation spatiale de l’abondance et de la biomasse a montré des valeurs moyennes plus élevées à la station 1(205,142 individus par m²).
La densité est dominée par l’ordre des Décapodes avec la famille des Atyidae aux stations 1 et 3 (pourcentage de contribution de l’ordre « PCO » :45,598% à la station 1 et 62,815% à la station 3). L’ordre des trichoptères avec la famille des Hydropsychidae domine à la station 2(POC : 38,807%).
La biomasse est dominée par l’ordre des Mésogasteropodes avec la famille des Thiaridae à la station 1(Pourcentage de contribution de la Famille « PCF » : 64,915%) et des Ampullaridae à la station 3(PCF : 43,589%). La biomasse de la station 2 est dominée par l’ordre des Coléoptères avec la famille des Dystiscidae (PCF : 45,026%).

En considérant l’ensemble des Décapodes sans tenir compte des stations, nous remarquons que les densités et les biomasses moyennes sont plus élevées pendant les périodes relativement sèches (moyenne de 169,325 individu par m² et 30,06g WM/m² que durant les périodes pluvieuses (moyenne de 153,963 individu par m² et 26,624g WM/m²).

Mots clés : Biodiversité, structure-zoobenthos-ruisseau-forêt ombrophile-Kisangani.




ESTIMATION DE PRODUCTION DES DECAPODES DU RUISSEAU MASANGAMABE DE LA RESERVE FORESTIRE DE MASAKO
(Kisangani, RD. Congo).

Par : KANKONDA, B., BOLA, Y., NYONGOMBE, U et ULYEL, A.P.

Département d’Hydrobiologie. Faculté des Sciences. Université de Kisangani.
B.P. 2433 Kisangani/RD. Congo.
Email : kankonda2000@yahoo.fr
Tél. : +243998506905


Le ruisseau Masangamabe de la Réserve Forestière de Masako un ruisseau d’ordre 2, selon la classification de Strehler, a été utilisé pour l’estimation de production de Caridina africana, Caridina togoensis et Sudanautes aubryi 3 espèces les plus communes des ruisseaux de forêt de basse altitude de la région de Kisangani.

La récolte des échantillons était faite bi hebdomadairement de Septembre 2000 à Août 2001 à l’aide d’un filet Surber de 0,5mm de diamètre de mail, 0,1089m² du cadre horizontal et de 55 cm de profondeur.

Au total 3232 spécimens ont été dénombrés, identifiés (1618 spécimens de Caridina africana, 1293 spécimens du Caridina togoensis et 321 spécimens de Sudanautes aubryi) et pèses, après égouttage, à l’aide d’une balance de marque Sartorius à 0,01g près). Pour la taille, la longueur du céphalothorax a été mesurée à l’aide d’un micromètre, la méthode de fréquence de taille a été utilisée pour l’estimation de la production.

L’analyse des données a montré que :
 La biomasse moyenne annuelle (en poids frais) varie de
• 1,98 à 3,96 g/m² pour l’espèce Sudanautes aubryi ;
• 1,75 à 2,79 g/m² pour Caridina africana ;
• 1,16 à 2,36 g/m² pour Caridina togoensis.
 La production annuelle varie de :
• 3,37 à 4,63 g/m²/an pour Sudanautes aubryi ;
• 6,36 à 11,3 g/m²/an pour Caridina africana ;
• 4,77 à 9,5g/m² : an pour Caridina togoensis.
 Le taux annuel de renouvellement de la biomasse varie de :
• 1,2 à 1,86 pour Sudanautes aubryi ;
• 3,76 à 4,05 pour Caridina africana ;
• 3,5 à 4,11 pour Caridina togoensis.

Mots clés : Production-Décapodes-ruisseau Masangamabe-Kisangani.





EVALUATION COMPARÉE DE LA QUALITÉ BIOLOGIQUE DES EAUX DE RUISSEAUX DE LA FORÊT OMBROPHILE DE KISANGANI (R.D. CONGO).

ULYEL, A-P, TAMBWE, L., KASEREKA, N., NDJAKI, N., et KANKONDA,.B.
Département d’hydrobiologie Faculté des sciences (Université de Kisangani)

BP : 2433 Kisangani (RD Congo)
E-mail : kankonda2000@yahoo.fr
Tél. : +243998506905


Les ruisseaux NDONGA, AMANDJE et AMAKASAMPOKO ont servi à une étude comparative de méthodes biologiques d’évaluation de la qualité des eaux (méthode anglaise BMWP, méthode Belge de IB, et méthode canadienne de WQ) a partir de ma macro invertébrés benthiques.

Les 36 échantillons de macro invertébrés benthiques récoltés à l’aide d’un filet Surber d’août 2002 à juillet 2003 refermaient 3076 spécimens représentant 48 familles regroupées dans 12 ordres appartenant à 4 groupes faunistiques (Insectes, Crustacés, Oligochètes, et Gastéropodes).

Les indices biologiques (BMWP, ASPT, OQR, LQI, IB et WQ) estimes de sont avérés en général élevés (BMWP > 34, ASPT> 5,4,OQR > 4,5 LQI = A, IB ≥5,27 et WQ W> 12). ils traduise une eau de qualité modérée à excellente.

Mots clés : Evaluation – qualité biologique – ruisseau – forêt ombrophile – Kisangani

ACTIVITES DE DEVELOPPEMENT

Le Département d’Hydrobiologie et Aquaculture exploite les Centres piscicole de NGENENGENE et rizipiscicole de DJUBUDJUBU pour la formation des pisciculteurs, rizipisciculteurs et étudiants ainsi que pour la production du poisson, du riz et des alevins de bonne qualité contribuant ainsi à la lutte contre la faim pour l’autosuffisance alimentaire.

En outre elle intervient également dans la formation lors des séminaires et ateliers organisés localement en rapport avec la pisciculture, la pêche et l’exploitation et la gestion des ressources aquatiques en général.



Oreochromis niloticus et Chrysicthys wagenaari, deux espèces les plus cultivées dans nos étangs


Une séance d'alimentation des poissson dans un de nos étangs à Ngene-ngene


Lors du vidange d'un étang piscicole à Ngene-ngene


Les poisons obtenus après le vidange
MERCI DE VOTRE VISITE



créez vous aussi votre propre site !
FORMATION ET RECHERCHE EN HYDROBIOLOGIE ET AQUACULTURE UNIVERSITE DE KISANGANI (Sciences - Sciences de la vie)    -    Auteur : Alidor KANKONDA B. - Congo (Rép. Dem)


10364 visiteurs depuis 2006-05-31
dernière mise à jour : 2009-02-21

Blog-City >> Sciences >> Blog #26

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish