Sciences - Sciences de la vie
Le jardin tropical



Analyse du secteur agricole et rurale au bénin.
Les potentialités du secteur rural au Bénin sont énormes et les perspectives sont prometteuses. Les terres cultivables sont encore faiblement exploitées pour le développement des filières. Or, le Bénin jouit de conditions naturelles favorables qui permettent selon les régions de développer des filières adaptées aux climats. Ces filières constituent des opportunités d’investissement pour les investisseurs nationaux et étrangers. Il s’agit des:
CÉRÉALES : maïs, sorgho, mil. Des projets peuvent naître pour la fabrication d’aliments pour le bétail, la fabrication du malt pour la production de la bière, l’huilerie à base de maïs, la brasserie, la confiserie et les produits pharmaceutiques.
TUBERCULES ET PLANTES À RACINE: igname manioc patate douce, pomme de terre, taro etc.… Ils donnent lieu à des activités de production de cossettes, de la farine de manioc, d’igname, de tapioca, de l’amidon de manioc et de l’aliment pour le bétail.
LÉGUMINEUSES À GRAINES : haricot, niébé, voandzou, soja. Elles ouvrent des perspectives pour la conserverie.
CULTURES MARAÎCHÈRES: piment, tomate, oignon, poivron…
OLÉAGIANEUX: Palmier à huile, cocotier, arachide, karité, graine de coton. La production des oléagineux est marquée essentiellement par la filière du palmier à huile, du karité et celle du cocotier. Les raffineries d’huiles (huile de table, huile de cuisine, huile brute), la fabrication de margarine, la savonnerie ainsi que des unités de production de cosmétiques sont au nombre des activités prometteuses.
Les exportations sont peu diversifiées et portent sur le coton, l’ananas, l’huile de palme et amende, la noix de cajou, l’amende de karité. Le système de production et de distribution de semences connaît des problèmes de nos jours. Ainsi, depuis le dysfonctionnement constaté en 1994 dans ce système, la majorité des paysans achètent et utilisent des semences de qualité douteuse, ce qui contribue à la réduction de la productivité. Plusieurs sociétés étrangères ayant des représentations interviennent dans la filière semence au Bénin. Leurs actions se limitent à l’importation, à la distribution et à la commercialisation des semences maraîchères (carotte, choux, laitue, concombre, poivron…) La tendance des dix dernières années de production a montré une augmentation substantielle de produits agricoles. Cette augmentation est faite en dents de scie au niveau de la plupart des denrées alimentaires. Cette situation est due très souvent aux conditions climatiques qui ont prévalu d’une année à une autre. Retenons que l’agriculture au Bénin est essentiellement pluviale. Depuis l’avènement du gouvernement du changement en 2006 jusqu’à nos jours, des efforts considérables sont faits pour que le secteur agricole tendent vers une mécanisation. Source : rapport national sur l’état des ressources phylogénétiques pour l’alimentation et l’agriculture. Août 2007.



créez vous aussi votre propre site !
Le jardin tropical (Sciences - Sciences de la vie)    -    Auteur : Maxime - Bénin


535 visiteurs depuis 2013-07-04
dernière mise à jour : 2013-07-06

Blog-City >> Sciences >> Blog #16767

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish