Société - Associations
ADZKO.(association developpement de la zone de Koukin)au burkina faso

Chér(es) visteurs/visiteuses je serais tres ravi de lire quelques mots de votre part.laissez en quelques secondes quelques mots dans le livre d'or.merci encore de la visite. a bientot









III LE VILLAGE DE KOUKIN
1-Localisation
Koukin est un gros village de sept quartiers .Il est situe a 85 Km au nord de Ouagadougou dans la province du Kourweogo a 30 Km de Bousé. Le village relève du département de Niou.
2-Population
Le village de koukin compte environ 2500 habitants composes essentiellement de mossis et de quelques familles peulh sédentaires. Le recensement de 2004 a donne les chiffres suivants :

Koukin Habitants
(2004)
Concessions 219
Ménages 287
Femmes 1316
Hommes 1156



VISITE DES PARTENAIRES DE LIEN SAHEL EN JANVIER 2007;
NOUS VOUS REMERCIONS BEAUCOUP POUR TOUT CE QUE VOUS FAITES POUR LE VILLAGE


PRESENTATION DES STRUCTURES SCOLAIRES EXISTANTES

L’école de koukin a été ouverte en 1973 avec trois classes. Il faut dire qu’a cette période, c’était une des rares écoles dans la zone. A l’image du village qui est un carrefour sur le plan coutumier, l’école de Koukin assurait la scolarisation des enfants de plus de 10 villages differents. L’école a été détruite par une tempête et reconstruite en 1983.
Cela est une période bien révolue .Aujourd’hui bien d’école se sont ouvertes autour de Koukin et c’est tant mieux car l’école n’arrive plus à accueillir les seuls enfants de Koukin.32 ans après son ouverture l’école de Koukin ne compte toujours que trois classes. la population quant à elle augmente. L’immigration vers la Cote-d’ivoire Etant très forte dans le village ,et avec les problèmes que connaît ce pays, de nombreuses familles sont revenus et le problème de l’école se pose encore avec plus d’acuité.
En plus des trois salles de classe l’école comptait en son sein un magasin qui a dû être transformé en logement car il n’y a que deux logements construits à cet effet en banco dont l’APE et l’AME se mobilisent pour les réparations à chaque rentrée avant le retour de vacances des maîtres.
L’école est située au flanc d’une colline. Si cette position de prime abord garantit le calme dont ont besoin les apprenants,elle est source de problèmes réels .L’école est construite sur un terrain dénudé par l’érosion, ou la pierre est partout visible .Toutes les tentatives de reboisement ont échoué ;les seuls arbres qui tiennent sont des eucalyptus qui ne procurent presque pas d’ombre pour les enfants pendant la récréation. C’est cela qui, d’ailleurs, a exposé l’école a la tempête ; les élèves sont obligés de quitter le domaine scolaire pour les activités de maraîchage désormais souhaitées pour l’initiation a l’eco-citoyennete. Les enseignants préfèrent le plus souvent surseoir a ces activités pourtant capitales.
Dans le domaine scolaire l’alimentation en eau se fait a partir d’un puits a grand diamètre qu’on a essayé d’améliorer .
Inutile donc de le dire, l’école de koukin aujourd’hui n’est plus un cadre propice a l’apprentissage. Les infrastructures sont insuffisantes et pire,vue leur vétusté il y règne une insécurité permanente et pour les enfants et pour les enseignants .Cela explique en grande partie les mauvais résultats enregistres par l’école.
Quelques chiffres sur l’école de Koukin

2003-04 Total 2004-05 total
CP1/CP2 68/49 117 67/41
108
Salle1
CE1/CE2 35/31 66 31/26 57 Salle2
CM1/CM2 33/22 55 30/27 57 Salle3
En trente deux ans, seules deux personnes issues de l’école ont atteint l’université.
Jusqu’en 2005, seules 11 personnes ont réussi a se faire employer par l’état premier employeur dans notre pays.
Au fil des ans l’effectif de l’école a chuté car les mauvais résultats on fini par convaincre certains parents que l’effort n’en valait pas la peine.
Quelques images de l’école


JUSTIFICATION ET OBJECTIFS DU PROJET
1-Justification
Il est indéniable aujourd’hui qu’aucun développement ne peut être envisage sans une jeunesse instruite et éduquée. C’est pourquoi la population de Koukin a fait de l’acquisition d’un vrai cadre d’apprentissage une priorité. ces préoccupations ont connu un début de solutionnement avec le PPOKK qui a pris en charge la construction de deux logements pour enseignants sur le nouveau site choisi par les villageois.
Cependant, le cadre est inapproprié et les bâtiments sont a présent vétustes. le déplacement de l’école permettra de le rapprocher d’un forage déjà existant ;ensuite le site choisi facilitera les activités de reboisement ,de maraîchage et l’éducation a l’ eco-citoyennete. Mieux, avec les 6 classes les enseignants pourront ainsi se passer du système multigrade, le recrutement sera facilité chaque année. Ainsi le taux et la qualité de la scolarisation se trouveront accrus . L’école pourra également résorber le pléthore des effectifs dans les écoles de villages environnants qui ne sont pas encore normalisés.
2-Objectif du projet
a- Augmenter la capacité d’accueil de l’école. Avec un recrutement chaque deux ans ou l’application des classes multigrades beaucoup d’enfants sont rejetés par manque de place. Ces enfants non scolarises sont amenés en ville ou vers la Cote d’Ivoire dans les plantation de cacao ou de café ou deux voix s’offrent a eux. Devenir esclaves à la solde d’exploitants humains sans scrupules, ou aller grossir le nombre des sans emploi ; des délinquants, des bandits de grand chemin.
b- Donner un cadre de vie et de travail assez décent aux enseignants. Cela limiterait les absences qui ne sont pas toujours dues au manque de vocation,mais dans une grande mesure aux conditions de vie. Si nous prenons par exemple un enseignant qui par manque de logement décent est obligé de se séparer de sa famille,vous comprendrez que l’assiduité en classe devient une gageure.
C- procurer un cadre agréable et favorable à l’apprentissage. Tous les pédagogues le reconnaissent,l’environnement joue un rôle très important dans le processus d’apprentissage. Les activité de reboisement et de maraîchage sont indispensables pour l’éducation environnementale des enfants. le forage qui sera désormais proche procurera non seulement de l’eau potable aux enfants, mais aussi la sécurité que ne garantie pas un puits a ciel ouvert surtout qu’il s’agit d’enfants.
SUIVIE APRES LE PROJET
L’entretien de l’école après sa construction incombera a l’association l’A.D.R.KO5.qui travaillera en collaboration avec l’A.P.E et l’A.M.E ;
CONCLUSION
A l’heure des NTIC et de l’informatique l’éducation formelle patine encore à koukin. La population est aujourd’hui consciente de l’importance de l’école pour l’avenir de leurs enfants. C’est le cœur brisé que certains parents,après avoir formé la queue des la veille au soir pour attendre un recrutement qui devrait avoir lieu a 7h le lendemain,repartent avec leurs enfants parce que la commission a déjà 120 élèves sur sa liste et refuse d’en prendre davantage. Le doigt fragile qu’ils ramènent auprès des troupeaux, dans les champs familiaux ou mettre entre les griffes des trafiquants, n’est peut être pas conscient du retard qu’il prend sur la vie, cependant, nous adules, nous savons que être éduqué est un droit fondamental pour l’enfant et le garantir est un devoir impérieux de notre part.









créez vous aussi votre propre site !
ADZKO.(association developpement de la zone de Koukin)au burkina faso (Société - Associations)    -    Auteur : Dielbeogo Kibsa - Burkina Faso


2827 visiteurs depuis 2006-10-02
dernière mise à jour : 2011-03-11

Blog-City >> Société >> Blog #1108

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish