Artisans - Bâtiment
Tout savoir sur le métier de couvreur

Interview d'un couvreur professionnel


En quoi consiste votre métier?

mon métier consiste à fabriquer, rénover, réparer des toitures.


Depuis quand travaillez -vous en tant que couvreur? Quelle a été votre formation pour faire ce métier?

J’ai commencé à 12 ans en CPA (classe préparatoire d’aprentissage) pendant 1an. De 15 ans à 18 ans j’étais en apprentissage couvreur, puis j’ai obtenu mon CAP (certificat aptitude professionnelle) et j’ai pu commencer à travailler .

Votre métier est-il dangereux ?

C’est un métier où l’on peut risquer de tomber du toit,il y a des risques sur la santé à cause de l’amiante.

Quelles sont vos conditions de travail ? Nécessite-t-il des conditions physiques particulières ?

Je travaille tous les jours dehors, tout le temps debout, il faut être assez musclé pour porter des outils (des tôles, des tuiles…).

Quel sont les inconvénients? Quels sont les avantages?

Inconvenients : Le temps : en hiver: il fait froid, il pleut, et en été : il fait chaud
: Avantages :On est plutôt libre.


Quel est le pourcentage d’hommes et de femmes ?

100% d’hommes, depuis 4 ans que je travaille, je n’ai encore jamais vu de femmes dans ma boîte !!

Combien d’heures travaillez-vous par semaine? Par jour? Avez-vous des pauses dans la journée?

Je travaille 39H par semaine et donc environ 8H par jour. J’ai une pause à midi qui dure 1h00 ou 1h30 (ça dépend).

êtes-vous satisfait de votre salaire?

On n’est jamais satisfait de son salaire ! (Je gagne environ le smic.)

Quel est le plus difficile dans ce métier ?

Le plus difficile.. la manutention.

Quand vous étiez plus jeune, que vouliez-vous faire ?

Avant de faire couvreur je voulais faire carrossier .


aimez-vous votre métier? Le regrettez-vous?

Oui, j’aime mon métier et je n’ai pas de regret.
Les différents matériaux utilisé.

Le couvreur utilise divers matériaux dans son métier:

- Des tuiles en terre cuite ou en ciment, des ardoises, du zinc, du cuivre, de l'aluminium, ...

Mission pour un couvreur


Rôle du couvreur
Sous la direction du chef de chantier ou de son client, le couvreur va :
• préparer son chantier,
• mettre en place des échafaudages et des équipements de sécurité,
• fixer les liteaux sur la charpente,
• préparer l'enduit nécessaire à la réalisation des scellés et des raccords,
• poser les matériaux : ardoises, tuiles, zinc, tôle,
• accomplir les finitions nécessaires,
• mettre en place les dispositifs d'évacuation des eaux de pluie : gouttières, chéneaux,
• effectuer les raccords des cheminées,
• réaliser l'isolation thermique,
• assurer l'entretien et les réparations de la toiture réalisée,
• se charger éventuellement de la restauration d'art dans le cadre des monuments historiques.
Outils utilisés chez un couvreur

1.Marteau du couvreur
(source des images: fotoserach)
marteau universel du couvreur ardoisier
Le marteau du couvreur sert le plus souvent à enfoncer les clous dans les tuiles, les ardoises, ... Mais il sert aussi à retirer les clous tordus ou mal enfoncé .




2. Enclume de couvreur
(source des images: fotoserach)
Enclume du couvreur

Elle est indispensable avec le marteau du couvreur. Il en existe des droites ou des courbées ainsi que des gauchères ou des droitières.
L’enclume du couvreur sert à tailler les ardoises de manière droite ou courbée grâce au marteau du couvreur.
Elle est essentielle pour couper les ardoises et pouvoir donner à chaque tuile la même mesure.




3.Equerre du couvreur

équerre du couvreur

Elles permettent, comme toutes les équerres, de tracer des angles.
L’équerre permettra de tracer seulement des angles droits.
Cet outil est indispensable pour le traçage qui servira au placement des tuiles ou ardoises ainsi que pour le placement d’autres éléments de la toiture.




4.Cordeau :

Cordeau couvreur

Le cordeau est un fil (petit ou grand) de poudre qui sert à tracer des lignes droites qui facilitera la tache au couvreur pour poser leurs lattes ou liteaux sur des toitures.
5. Pince

Pince à ardoise du couvreur

La pince à ardoise est utilisée pour découper et poinçonner (sans les effriter) les ardoises.




6. Griffe à zinc

griffe à zinc couvreur zingueur

La griffe à zinc permet le traçage des feuilles de zinc avant la découpe ou le pliage.
Cet outil, est très efficace et évite les erreurs lors de la découpe et/ou du pliage.
Sans elle, le couvreur zingueur se retrouve à l’aveuglette pour tailler ses feuilles de zinc.





7. Plieuse manuelle à zinc

plieuse manuelle couvreur zingueur

La plieuse manuelle sert à plié le plus souvent du zinc.
Elle est très utilisée pour pratiquer des couvertures à tasseaux et en toit arrondi.
Il s’agit d’un outil indispensable et spécialement destiné aux couvreurs-zingueurs.




8. Fer à souder

fer à souder couvreur zingueur

Le fer à souder permet au couvreur ou aux zingueur de souder du zinc, pour des gouttières.
Il peut être transportable avec des mini recharges au gaz ou encore à être branché à une bouteille de gaz portative.
Le fer à souder permet de lier des matériaux durablement.




Mais il reste encore beaucoup d'autre outils.



créez vous aussi votre propre site !
Tout savoir sur le métier de couvreur (Artisans - Bâtiment)    -    Auteur : maximilien - France


550 visiteurs depuis 2015-11-19
dernière mise à jour : 2016-04-21

Blog-City >> Artisans >> Blog #19588

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish