Société - Education, Ecoles
ARC EN CIEL - L'APPEL DES ENFANTS POUR L'ENVIRONNEMENT - Page 1
  Page 1  
  Page 2  


Le WWF-FRANCE a organisé
un concours d'affiches
sur le thème de l'eau.
Les élèves de MEYRIEU LES ÉTANGS ont concouru,
parmi 350 classes françaises ;
ils ont reçu
LE TROISIÈME PRIX NATIONAL
1er juin 2006
1ère INTERVIEW
FRANCE BLEU ISÈRE


C'est la prise de contact...
Sébastien Chanove, le journaliste de FRANCE BLEU ISÈRE, interroge l'enseignante.
- Pourquoi avez-vous eu l'idée d'inscrire votre classe à ce concours du WWF ?
- Parce que le projet de la classe est de travailler sur les thèmes de la météorologie et de la protection de l'environnement.


Les élèves sont attentifs : on parle d'eux, de leur projet scolaire.
- Mais, dans cette classe, vous ne faites que de la météo ?
- Oui et non ! Au travers de la météorologie, et du travail sur l'environnement, on aborde toutes les disciplines habituelles. Nous faisons de la lecture, des maths, de l'histoire, des sciences, de la littérature, de la production de textes, de la poésie, de la géographie, du chant, du dessin...


- Mais que faites-vous, plus précisément ?
- Cette classe anime un RÉSEAU INTERNATIONAL FRANCOPHONE de classes qui travaillent sur ces mêmes thèmes. Nous avons d'ailleurs un site L'ARC EN CIEL qui regroupe les travaux de quelques 650 élèves du Monde, qui, cette année, se sont réunis grâce à Internet, pour faire des recherches ensemble.
- International ?
- Oui, nous sommes en lien avec une vingtaine de localités françaises, et aussi avec la Suisse, la Pologne, le Qatar, les Territoires du Nord au Canada, la Roumanie, l'Italie, la Tunisie...
- Et tout le monde parle français ?
- C'est une des règles du réseau ; les élèves ont entre 7 et 18 ans, et sont scolarisés en classes primaires, en collège, en lycée, en classes d'immersion, en classes d'intégration, ou, comme ici, en établissements spécialisés.


C'est maintenant au tour du Directeur Pédagogique de prendre la parole.
- Monsieur GUAITOLI, pouvez-vous nous expliquer le fonctionnement de votre établissement ?
- Nous sommes un établissement privé, sous contrat simple avec l'Éducation Nationale, laïque ; nous accueillons environ 80 jeunes, de 12 à 18 ans, déficients intellectuels avec troubles du comportement. Voilà dit notre "agrément" officiel.
- Et quel intérêt voyez-vous dans le concours auquel votre collègue a inscrit ses élèves ?
- C'est une façon de donner, ou redonner, aux élèves l'envie et le plaisir d'apprendre. En contournant les apprentissages. Mais en ne oubliant surtout pas !
LA PAROLE AUX ÉLÈVES...


- Bernard ! Peux-tu nous dire pourquoi tu as réalisé cette affiche avec tes camarades ?
- Ben ! Depuis deux ans, avec Martine, on travaille sur la météo.
- Oui, mais quel lien cette affiche a-t-elle avec la météo ?
- Parce que quand on s'occupe de la météo, on s'occupe de la planète. Et l'eau fait partie de la planète.


- Bernard, que veut dire cette affiche ?
- Elle dit que l'eau vient de la nature. Des rivières, des nuages. Elle coule sur la Terre par ce robinet et toutes les gouttes sont pour TOUT LE MONDE.


Le reste de la classe écoute Bernard expliquer.
Derrière ces élèves, des cartes qu'ils ont eux-mêmes réalisées, pour comprendre où sont leurs correspondants du réseau.


C'est au tour d'Élodie. Elle devra poursuivre les explications.


- Alors, Élodie ? L'eau est pour tout le monde, dites-vous. Mais comment avez-vous représenté cette idée ?
- Sur le globe, nous avons dessiné, de couleurs différentes, les 6 continents : l'Amérique, l'Europe, l'Afrique, l'Asie, l'Océanie et l'Antarctique. L'eau coule sur tous les continents, mais nous savons que ce n'est pas tout à fait vrai. Il y a des continents qui n'ont pas beaucoup d'eau potable, l'Afrique, par exemple.


... Il faut que les gens des continents soient SOLIDAIRES. C'est pour cela que nous avons dessiné ces six personnages. Chaque personnage représente un continent. Il est peint de la même couleur. Les six bonhommes se donnent la main, pour dire qu'ils sont tous ensemble à recevoir l'eau de la nature et à devoir se la partager.


C'est au tour de Kévin...
- Kévin ! dans cette affiche, il y a une faute ! Vous avez écrit "eau" secours : e.a.u. alors que "au" secours s'écrit : a.u.
- Oui, c'est vrai ! On a fait exprès !
- Ah bon ! Pourquoi ?


... Au (a.u.) secours, ça veut dire "à l'aide". Et pour l'eau dans le monde, il faut dire aussi "à l'aide", parce que les gens des pays qui n'ont pas d'eau sont malades ou meurent.
- Oui ! mais pourquoi vous avez écrit "e.a.u." ?
- C'est un jeu de mot (c'est la maîtresse qui nous a aidés à le trouver). On a écit E.A.U. SECOURS, pour expliquer qu'il faut de l'eau à tout le monde dans tous les continents.








... DES PHOTOS PRISES
PENDANT LA REMISE DU PRIX
par Monique GENÈVE, correspondante de Presse
pour la Mairie de PONT-ÉVÊQUE (38)

















| Page 1 | Page 2 |
créez vous aussi votre propre site !
ARC EN CIEL - L'APPEL DES ENFANTS POUR L'ENVIRONNEMENT - Page 1 (Société - Education, Ecoles)    -    Auteur : Martine CRASEZ - France


61053 visiteurs depuis 2006-06-01
dernière mise à jour : 2008-06-28

Blog-City >> Société >> Blog #30

Espace réservé à l'auteur du site
Mot de passe :
Mot de passe oublié ? - unpublish